Salon de Francfort 2017
Industrie automobile: un taux d’intégration nationale de l’ordre de 50 % sera atteint dans cinq ans
Industrie automobile: un taux d’intégration nationale de l’ordre de 50 % sera atteint dans cinq ans

Le taux d’intégration nationale de la pièce produite localement destinée aux véhicules montés en Algérie atteindra les 40 à 50 % dans les cinq prochaines années, a indiqué, dimanche à Oran, le ministre de l'Industrie et des Mines, Abdeslam Bouchouareb.

S'exprimant devant la presse, en marge d'une visite de travail et d'inspection à Oran, le ministre a souligné que dans les cinq prochaines années, un taux d’intégration de l’ordre de 40 voire 50 % sera atteint pour ce qui est de la pièce fabriquée en Algérie et destinée au secteur de l’automobile.

Visitant la société "Martur Algérie Automotive Siting", spécialisée dans la fabrication des sièges de voitures et qui sous-traite pour le compte de "Renault Algérie", M. Bouchouareb a appelé les responsables de cette entreprise à améliorer la qualité  des produits pour les rendre compétitifs.

A ce propos, le ministre a précisé que ce taux d'intégration, projeté dans les prochaines années, "est tout à fait réalisable et le sera indéniablement avec l'encouragement de la sous-traitance dans le secteur de la pièce de rechange automobile".

M. Bouchouareb a par ailleurs exprimé le souhait de voir cette année sa relance, soulignant que des avantages jamais accordés auparavant sont proposés dans le cadre de la loi de finances de 2017.

Il a rappelé qu’une usine implantée à Jijel produit, dans le cadre de la sous-traitance, des pare-brise de toutes marques et de très bonne qualité.  "Nous allons orienter tous les projets de montage automobile en Algérie vers cette usine, car elle dispose d'une certification selon les normes européennes", a-t-il ajouté.

Pour le ministre, un tissu de PME est en train de se développer autour des grands projets structurants à travers le pays dans le cadre de la sous-traitance. "L’objectif est de faire baisser la facture d'importation et diversifier et encourager le produit national", a-t-il souligné.

Abdeslam Bouchouareb a assuré que ces PME seront accompagnées par le Gouvernement au-delà des avantages octroyés dans la loi de Finances. "Actuellement, nous sommes en train de réserver au niveau des parcs industriels, des espaces dédiés exclusivement à la sous-traitance", a-t-il relevé. (APS)

Partage sur Twitter Partage sur Facebook Partage sur Google Plus Commenter Version imprimable Envoyer par email à un ami
À Découvrir Aussi

Commentaires (0 posté) :

Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2015 Melo Media Eurl
Nos portails : MobileAlgerie.com : Le portail de l'actulité des nouvelles technologies en Algérie | www.auto-utilitaire.com
Site partenaire : forumdz.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology