Accidents de la route: plus de 2800 décès entre janvier et septembre 2017
Accidents de la route: plus de 2800 décès entre janvier et septembre 2017

Plus de 2.800 personnes sont décédées dans plus de 19500 accidents de la route survenus lors des neufs premiers mois de l'année en cours au niveau national, a indiqué un bilan du Centre national de prévention et de sécurité routières (CNPSR).

L'Algérie a enregistré, lors des premiers neuf mois de l'année en cours, 19559 accidents de la route ayant fait 2827 morts et 28.647 blessés. Par rapport à la même période de l'année dernière, le nombre des accidents a  connu une baisse de -14,78%, outre le nombre des morts (-10,65%) et celui des blessés de (-19,51%), ajoute la même source.

La wilaya de M'sila vient en tête des wilayas par rapport au nombre de morts causés par les accidents de la circulation avec 134 décès, suivie par la wilaya d'Alger avec 103 puis Relizane (101 décès). Pour ce qui est des blessés, les 1104 accidents survenus, dans la même période à Alger, ont fait 1440 blessés suivie de la wilaya de M'sila qui a enregistré 1351 blessés dans 841 accidents.

Parmi les décès causés par ces accidents, 682 victimes étaient âgées de plus de 50 ans et 203 de moins de 5 ans, précise-on. Ces accidents ont également couté la mort à 157 personnes âgées entre 5 à 9 ans et 96 autres âgées de 10 et 14 ans.

Parmi les 19559 accidents de la circulation survenus entre janvier et septembre de l'année en cours, 4382 sont causés par l'excès de vitesse, 2516 autres par la baisse de vigilance, et 1282 suite à des dépassements dangereux.

L'imprudence des piétons au moment de traverser la chaussée et la perte de contrôle de véhicule figurent aussi parmi les principales causes d’accidents durant cette période.

Le bilan du CNPSR relève également que 293 du nombre global des accidents survenus entre janvier et septembre sont causés par notamment l’état défectueux des routes, les intempéries, l’absence de plaques de  signalisation et l’absence d’éclairage public.

Selon les statistiques fournies par le CNPSR, les conducteurs titulaires de permis de moins de 2 ans sont impliqués dans 5463 accidents, alors que les conducteurs titulaires d’un permis de 5 à 10 ans sont responsables de 4374 accidents.

Les conducteurs ne possédant pas de permis sont impliqués dans 2013 accidents selon la même source qui souligne, par ailleurs, que les chauffeurs professionnels ont été impliqués dans 3092 accidents durant cette période.

S’agissant des véhicules impliqués dans ces accidents, le bilan du CNPSR précise que les véhicules légers sont impliqués dans 72.86 % des accidents de la circulation durant cette période tandis que les véhicules lourds sont  donnés pour être à l'origine de 7.84%.

A noter également que les motocycles qui représentent sont signalés dans 12.29% des accidents. Quant aux véhicules de transport en commun, ces derniers sont impliqués dans 2.73 % des accidents entre janvier et  septembre.

Les jeunes conducteurs sont sur-représentés dans les accidents survenus durant la même période puisque la tranche d'âge comprise entre 18 et 29 ans a été impliquée dans 6912 accidents, soit 35.34% du nombre global des sinistres routiers.

Partage sur Twitter Partage sur Facebook Partage sur Google Plus Commenter Version imprimable Envoyer par email à un ami
À Découvrir Aussi

Commentaires (0 posté) :

Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2015 Melo Media Eurl
Nos portails : MobileAlgerie.com : Le portail de l'actulité des nouvelles technologies en Algérie | www.auto-utilitaire.com
Site partenaire : forumdz.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology