Mondial de l’automobile 2018: Nouvelle approche de communication

Par Elyan Saïd

11-02-2018
Mondial de l’automobile 2018: Nouvelle approche de communication

L’organisateur du mondial de l’automobile de Paris va opérer un nouveau virage dans la conception de ce grand rendez-vous mondial de l’automobile.

En effet, le mondial de l’automobile ne sera plus exclusivement réservé aux voitures et à leur technologie mais s’élargira cette année aux motos tout en mettant en avant les nouvelles formes de mobilité. Et pour bien annoncer ce bouleversement dans le contenu du mondial, une campagne de communication inédite et bien réussi a été mise en œuvre touchant tous les aspects communicatifs de l’événement allant de l’affichage aux vidéos publicitaires. A cet effet, le commissaire général du mondial, Jean-Claude Girot, a indiqué que cette année, l’organisateur du salon veut sortir du cliché des affiches de salon montrant des voitures de synthèse, et remettre l’humain en avant.

Ainsi, la société Havas Paris a mis en place quatre visuels pour la campagne d’affichage qui démarrera à partir du mois d'avril. Ces affiches mettent en avant des mains tenant un volant ou un guidon imaginaire, dans une ambiance noire qui emprunte clairement à l’univers du luxe.

Coté vidéos, se sont aussi quatre clips qui sont préparés avec un accent marqué pour l’autodérision avec un comédien qui n’en est pas un, puisqu’il s’agit d’un designer automobile allemand nommé Stephan Fahr-Becker (qui sévit chez Audi), qui mime avec un véritable talent la conduite d’une voiture de sport, d’un modèle électrique, d’une moto et d’un scooter.

Le mondial de Paris semble vouloir redéfinir sa palette de visiteurs en axant sa ‘’prospection’’ sur une population jeune, connectée, urbaine et féminine avec comme objectif de dépasser le chiffre d’un million de visiteurs malgré la réduction de sa durée qui passe désormais à 11 jours (du 4 au 14 octobre 2018).