Groupe Ival - Iveco: Ouverture d’une succursale au Mali

Par Mustapha Zemri

08-10-2018
Groupe Ival - Iveco: Ouverture d’une succursale au Mali

Le président du Groupe IVAL, M. Mohammed Bairi et le Directeur Général de l’Agence pour la Promotion des Investissements au Mali – API Mali, M. Moussa Touré, ont signé aujourd’hui 08 Octobre, un protocole d'accord relatif à l’accompagnement d’IVAL par API Mali, sur l’implantation de sa filiale camion IVECO au Mali.

Dans le cadre du renforcement des relations économiques et des coopérations bilatérales entre l'Algérie et le Mali, le représentant de la marque italienne Iveco en Algérie, le groupe Ival renforcera sa présence commerciale au-delà les frontières algériennes, plus précisément dans la capitale malienne, Bamaco. Ce grand pas vers l’exportation des véhicules assemblés en Algérie, en l’occurrence les camions Iveco, était concrétisé lors d’une signature d'un mémorandum d’entente entre l’Agence de la Promotion des Investissement du Mali et le groupe Ival.     

L’occasion a été mise à profit pour discuter de plusieurs opportunités de partenariats d'intérêts communs ainsi que pour faire l’état des lieux des relations économiques actuelles entre les deux pays. M. Bairi a souligné l’engagement du Groupe IVAL dans le développement des coopérations économiques Sud-Sud, particulièrement les relations conjointes entre les deux pays.Il a également accentué les efforts du Groupe pour ouvrir des horizons de coopération plus vastes dans des domaines qui rejoignent sa politique de diversification en déclarant : «Nous sommes convaincus chez IVAL, que l’industrie automobile, qui est en cours de déploiement en Algérie, va constituer un axe d’expansion économique de notre pays en Afrique. L’implantation d’IVAL au Mali va permettre aux véhicules et camions montés en Algérie d’équiper notre grand voisin»

De son côté, le Directeur Général de l’API M. Moussa Touré a insisté sur la volonté du Mali de développer des partenariats stratégiques entre l’Algérie et le Mali dans divers domaines, notamment dans les secteurs économiques prioritaires et à fort potentiel du Mali à savoir : l’agriculture, l’élevage, les infrastructures et l’énergie. Il a affirmé que « les relations d’affaires, entre les deux pays peuvent être consolidées dans divers domaines, car il existe une similitude et une complémentarité entre les deux économies, particulièrement dans les domaines de l’agriculture, du commerce et des BTP ». 

Pour lui, cet accord qui porte spécifiquement sur l’implantation de la filiale Iveco du Groupe Ival au Mali, permettra d’enclencher de fructueux partenariats entre les deux pays.