Essai Nouvelle Peugeot 2008
Raffinement et sobriété font bon ménage
Raffinement et sobriété font bon ménage

La marque au Lion se lance dans une nouvelle aventure internationale avec le lancement de son crossover urbain 2008. Pour se faire, il semble que Peugeot a bien capitalisé les performances du 3008 qui connait un succès certain, et le charme de la 208 très bien accueillie partout dans le monde notamment en Algérie.

En images

En face, la concurrence est déjà implantée avec le Juke de Nissan, Renault Captur ou autre Chevrolet Trax, le défi est donc lancé pour ce nouveau Lion à la griffe redoutable.
D’emblée, l’on doit accorder à Peugeot la réussite de son coup, sachant que c’est sa première expérience dans ce segment et ce n’est pas les ambitions qui manquent pour nous pousser à suivre de très près l’évolution du modèle, puisque Peugeot veut faire de 2008 pas moins que le leader du segment. Et se sont trois axes sur lesquels le véhicule compte se reposer pour atteindre son ambitieux pari : polyvalence, efficacité mécanique  et sobriété.

Style beau et consensuel
 
Pour aboutir au style final du nouveau Peugeot 2008, les designers de la marque ont joué collectif, puisque la touche finale est le fruit de plusieurs bureaux de style internationaux de la marque. Et le résultat est bien consensuel et reflète une certaine sagesse apportée par ses lignes extérieures. Il faut tout de même réaffirmer que sa plate forme est la même que celle de la 208 et pour s’accommoder avec le style un peu plus élevé des crossover, les ingénieurs de Peugeot ont d’abord réussi à bien incruster les portières avant de la 208 lui offrant une certaine continuité dans le pavillon.
 
Avec des optiques élancées, soulignées de feux diurnes à LED, des rétroviseurs bien tirés, ce modèle partage 2/3 de ses pièces avec la 208, mais se démarque par des mensurations en hausse, comme la longueur qui gagne 20 cm pour atteindre 4.16 m ou la garde au sol qui est surélevée de 25 mm pour s’afficher à 16 cm. La poupe du 2008 est agréable au regard, tout de même on déplore la présence d’un pare choc un peut trop imposant.
 
Le nouveau 2008 se distingue magiquement par un double bossage du toit, un peu comme sur le coupé RCZ. Des barres de toit ajoutées pour une touche stylistique quand on contemple le 2008 de profil. Ainsi,  Peugeot a bien réussi le pari de produire un SUV séduisant à partir de la plate forme de la 208 à qui elle reprend aussi plusieurs éléments de l’habitacle.
  
Une fois à l’intérieur, la finition des matériaux est irréprochables et l’on retrouve instinctivement nos repères puisque la belle planche de bord de la 208 est entièrement reprise et  apporte une qualité perçue notable, le tour est sur ce point bien joué. En effet, on retrouve un écran multifonction et l’adoption de plastiques de bonne facture, confirmé au touché. Des chromes sont posés ici et là notamment sur les aérateurs, les poignes de portes intérieurs, garniture intérieur du volant et les contours de l’écran. Il est à noter que le véhicule n’offre pas de possibilité de personnalisation comme c’est le cas chez certains modèles de la concurrence.

Le petit volant est d’actualité sur le 2008, le siège conducteur est reposant et nous procure un confort net. La position de conduite n’est pas pour autant surélevée mais permet de dominer la route sans soucis. A l’arrière, on apprécie l’espace aux jambes obtenu grâce à un empâtement de 2.54 m. L’intérieur du 2008 est bien garni par les nombreux rangements dont le volume total est de 24 litres. Le coffre pour sa part qui ne représente pas une référence dans le segment en matière de volume (360 dm3), peut passer à 1194 dm3 grâce à un astucieux jeu de passe-passe en coulissant la banquette arrière sur 12 cm et la possibilité de rabattre le dossier 2/3-1/3 au moment où l’assise s’abaisse et s’avance pour offrir un plancher plat. Le coffre profite aussi d’un seuil de chargement bas (60 cm) ce qui donne au 2008 un bel avantage par rapport à la concurrence.
 
Confort assuré sur route
 
Encore plus confortable qu’une 208, le Peugeot 2008 assure une ambiance sereine, ne s'éloignant guère de l’esprit des berlines notamment avec des amortisseurs à fort débattement.

Lors de nos essais sur les routes menant vers la ville de Tipaza au milieu des paysages féérique de la côte Ouest d’Alger, passant par les régions de Hadjout et Sidi Rached, nous avons eu à essayer le Peugeot 2008 équipé de la fonction Stop & Start, avec une motorisation essence, 1.6l VTI de 120 ch Euro 5 (boite de vitesse à 5 rapports) d’un couple maxi de 160Nm disponible à 4250 tr/min, qui ne nous a pas donné satisfaction par son manque de punch lors des reprises ou des tentatives de dépassement ou encore lors des montées. Il faudra passer à un moteur diesel e-HDI de 92 ch avec sa boite de vitesse à 5 rapports et son bon couple de 230 Nm (dès 1750 r/mn) pour bien apprécier la conduite de ce crossover.

Le confort et la maniabilité sont une nouvelle fois au rendez-vous chez Peugeot, avec un crossover qui réagit bien sur la route et qui procure un réel plaisir de conduite dans toutes les situations, peut être quelques petites vibrations à faible vitesse, mais rien de grave au vu de l’insonorisation soignée, du train avant juste et précis, et de la suspension qui encaisse tendrement.    
 
Pour un maximum de sécurité et de confort, Peugeot a équipé son petit SUV de l’ABS, ESP, ASR (anti-patinage), contrôle de stabilité (CDS), assistance au freinage d’urgence (AFU) et du  répartiteur électronique de freinage, régulateur-limiteur de vitesse…
 
Le Peugeot 2008 peut aussi se targuer d’apporter une nouveauté de haute facture qui est le « Grip Control », un performant système d’antipatinage. Il vient avant tout combler le vide laissé par l’absence d’une version quatre roues motrices. Ainsi équipé, le 2008 peut risquer d’aller dans les sentiers battus même quand il ne fait pas beau.
Pour nous, le test est bien réussit, le 2008 grâce au Grip Control qui améliore et renforce la motricité, s’est facilement extirpé de certaines situations difficiles à faible adhérence.
Installé à porté de main entre le levier de vitesse et le frein à main, la molette qui permet d’activer le système nous offre quatre modes « conditions de roulage normal, neige, sable ou boue ainsi que tout terrain ».
 
Peugeot Algérie commercialise le 2008 avec deux blocs moteurs mais avec une seule finition, « Allure ». La filiale du Lion s’offre donc un nouveau challenge dans un marché de niche qui néanmoins peut facilement atteindre les 1000 ventes sur l’année au vu des qualités que présente le crossover. En face, la concurrence est agressive et les tours de passepasse seront nombreux de chaque coté, le but est d’assoir une position favorable pour prétendre à une place de leadership.

Tarifs de la Peugeot 2008

-1.6l VTi de 120ch au prix TTC de 1 839 000 DA (Taxe VN incluse)
-1.6l e-Hdi de 92 ch au prix TTC de 1 969 000 DA (Taxe VN incluse)

Equipements de la Peugeot 2008

 

Fiche technique

Partage sur Twitter Partage sur Facebook Partage sur Google Plus Commenter Version imprimable Envoyer par email à un ami

Commentaires (2 posté) :

1 - Larbi - ZOHRET - algerie -Oran
      Le 29/09/2013
je suis interesssé et pressé de la voir en Show-room à Oran;fixer une date SVP et sa livraison aprés commande quel temps elle va prendre. Merci
2 - diabi kamel - algerie-oran
      Le 01/11/2013
salam 3alikoum
pour le prix je le trouve exagerer vu que c une 4x2 et le nouveau systeme grip control je ne crois pas qu'il est efficace enfin il faut toujours essayer avant d'acheter
Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2015 Melo Media Eurl
Nos portails : MobileAlgerie.com : Le portail de l'actulité des nouvelles technologies en Algérie | www.auto-utilitaire.com
Site partenaire : forumdz.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology