Salon de Francfort 2017
Essai Dacia Sandero Stepway
Accrocheuse à souhait
Accrocheuse à souhait

Renouvelées en 2012, Dacia Sandero & Sandero Stepway qui sont commercialisées chez nous par Renault Algérie, profitent d’un nouveau design à la fois agressif et élégant. Des véhicules complètement redessinés avec une nouvelle orientation stylistique qui se reflète sur l’ensemble de la gamme Dacia.

En images

Réussir une montée en gamme en gardant un prix abordable, était là le défi des designers et ingénieurs de Dacia qui ont apporté du renouveau pour une gamme de véhicules qui profite d’un bon capital sympathie. La Dacia Stepway est conçue sur la même plateforme (M0) que la Sandero classique, elle dégage néanmoins une gueule plus sportive et dynamique avec un accent baroudeur.

Renault Algérie a mis à disposition de la presse spécialisée la Dacia Sandero Stepway pour des essais dynamiques sur un trajet de 500 km entre Alger et la ville de Boussaâda passant par Tablat « Médéa », Aïn Lahdjel…un itinéraire soigneusement choisi qui arbore des routes sinueuse, autoroutes…un vrai test pour cette compacte aux lignes fluides et affirmées.

Un design à l’accent baroudeur

Au premier regard, l’on décèle clairement les nouvelles lignes adoptées par la marque. La face avant est plus imposante, travaillée autour d’un logo Dacia imposant sur la calandre. Avec un visage plus horizontal, une grille en nid d’abeille qui fait son apparition, des petites serres sur la partie latérale, des projecteurs plus larges et des éléments qui rendent l’avant du véhicule plus expressif. Quant à la poupe du véhicule, elle accueille des optiques plus travaillés et plus design. 

Sandero Sepway mesure 4.058 m de longueur, 1.733 m de largeur pour un empâtement de 2.589 m. Elle dégage non seulement de la sportivité mais aussi une allure musclée. C’est un véhicule destiné aux personnes qui cherchent de la personnalité, genre crossover. Il est un modèle qui intègre un ski avant/arrière, de nouveaux boucliers bi-ton, feux antibrouillards, des barres de toit longitudinales biton noir/aspect chrome satiné, rétroviseurs extérieurs ton caisse et jantes en alliages 16 pouces. La garde au sol est rehaussée de 26 mm par rapport à la Sandero « un peu plus de hauteur pour voir la vie autrement ». La suspension renforcée se reflète clairement dès les premiers kilomètres au volant de ce véhicule sur un trajet d’essai qui a eu comme point de départ Oued S’Mar « Alger », direction la ville de Boussaâda.  

Un habitacle agréable et accueillant    

A l’intérieur, l’on découvre un habitacle lui aussi revu et corrigé avec une qualité perçue nettement supérieur que dans la version précédente. Les matériaux sont acceptables, du plastique tout de même dur et rigide au toucher mais on apprécie l’adoption du chrome sur les cerclages d’aérateurs, le logo sur le volant est une partie du pommeau du levier de vitesse. L’espace à bord est bien présent à la fois sur les places avant que sur les banquettes arrières qui offrent une bonne assise avec un espace aux genoux appréciable. 

Pour prétendre à des prix compétitifs, quelques sacrifices s’imposent notamment sur la nature de certains équipements qui composent l’habitacle. Coté équipements justement, on notera l’adoption de bouton de commande des vitres avant au bas de la console, une climatisation manuelle, des sièges légèrement courts qui rendent l’assise passablement confortable sur les longs trajets, deux airbags (conducteur et passager), radio CD MP3…  

Coté modularité, désormais les sièges sont rabattables en 2/3-1/3 pour laisser place à une capacité de charge qui passe de 320 à 1200 litres. Une générosité à signaler quand on sait que la 208 de Peugeot n’offre que 280 litres. Faut-il noter que la banquette reste fixe, elle nous prive au passage d’un plancher plat.  

Sécurisante et agréable à conduire

Sur route, Sandero Stepway s’est bien comportée que ce soit sur route sinueuse ou autoroute sur lesquels nous avions très vite pris plaisir à rouler à bord de la version 1.6l essence de 85 ch commercialisée en Algérie avec une boite manuelle à 5 rapports qui s’est avérée agréable à conduire avec néanmoins une faiblesse lors des reprises où nous étions obligés dans certaines situations, de revenir sur un rapport inférieur pour rebondir et reprendre de l’élan.

Le confort au volant de la Stepway n’est globalement pas sacrifié grâce notamment à la présence d'une direction assistée précise et de l’ABS, une voiture sécurisante qui bénéficie d’un châssis stable, avec un léger sentiment de prise de roulis sur la chaussée dégradée, par le fait que la suspension est rehaussée de 4 cm, mais faut-il le signaler la tenue de route n’est finalement pas affectée. Au fil des kilomètres parcourus, on a apprécié l’insonorisation qui couvre pleinement le bruit du moteur ainsi que les perturbations aérodynamiques à vitesse soutenue.

Renault Algérie peut compter sur les qualités et performances de la Dacia Sandero Stepway pour faire face à la concurrence. Le seul modèle commercialisé est proposé au prix TTC (Taxe VN incluse) de 1 267 000 DA.

Partage sur Twitter Partage sur Facebook Partage sur Google Plus Commenter Version imprimable Envoyer par email à un ami

Commentaires (0 posté) :

Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2015 Melo Media Eurl
Nos portails : MobileAlgerie.com : Le portail de l'actulité des nouvelles technologies en Algérie | www.auto-utilitaire.com
Site partenaire : forumdz.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology