Essai Peugeot RCZ R
R comme Royal
R comme Royal

Avec un R bien imposant, la Peugeot RCZ s’offre désormais une mécanique à la hauteur de ses ambitions et surtout en parfaite concordance avec l’agressivité de son design. La nouvelle déclinaison « R » de ce coupé est une parfaite montée en gamme qui lui réserve de facto une bonne place parmi les coupés sportifs du marché.

En images

Le coupé Peugeot RCZ est l’une des incontestables réussites de la marque. Avec ses arches de toit en aluminium et le double bosselage de son pavillon en verre, le coupé RCZ n’a pas eu trop de mal à séduire une clientèle orientée vers les modèles sportifs raffinés, ils sont au total un peu plus de 55 000 clients à l’avoir adopté. Après un restylage de façade au début 2013, c’est maintenant l’offre mécanique qui est à l’ordre du jour avec la version R, objet de nos essais à Nice (France).

Badgée d’un R pour Race et dotée d’une motorisation carburant avec de 270 ch, la Peugeot RCZ ne jure plus que par la puissance désormais et ce modèle représente le véhicule de série le plus puissant jamais produit par Peugeot. Ce modèle sportif de Peugeot arrive avec de multitudes distinctions comme le sticker RCZ, soigneusement placé sur les bas des portières. Les phares sont légèrement retouchés ainsi que les arches de toit. A l’arrière, un nouveau diffuseur y est installé.

Pour appuyer l’aérodynamisme du véhicule, Peugeot a remplacé l’aileron arrière rétractable par un autre plus volumineux et fixe. Toujours dans ce sillage, la hauteur de caisse est abaissée de 10 mm et le système de freinage est surdimensionné.

Une mécanique nettement plus puissante

La nouveauté sous le capot de la Peugeot RCZ réside dans la puissance du 1.6 THP qui gagne 70 ch (+ 55 Nm de couple). Ce gain est réalisé à travers l’adoption d’un turbo twin-scroll a diamètre élevé couplé à un nouveau collecteur d'échappement spécifique en acier. Ainsi, la fiche technique de notre bolide indique une puissance totale de 270 ch (330 Nm de couple). Ainsi, le 0 à 100 km/h est réalisé en 5,9 s et 25 secondes pour réaliser le 1000 m départ arrêté. Coté consommation, la Peugeot RCZ R consomme 6,3 l/100 km en cycle mixte.

Conduite et performances

A l’intérieur de la Peugeot RCZ, il y a lieu de signaler plusieurs évolutions stylistiques mais aussi pratiques à commencer par le sigle Peugeot Sport qui marque le seuil des portes au moment où la planche de bord accueille des surpiqûres rouges. Le volant et le levier de vitesses sont pour leurs parts gainés de cuir véritable. La sportivité à bord de la RCZ R trouve toutes ses sensations avec les sièges baquets couverts de cuir Nappa et d'Alcantara noirs, ces sièges nous procure un parfait maintien latéral mais aussi nous donne la possibilité de trouver l’idéale position de conduite meilleure que celle procurée dans la version précédente de la RCZ.

Tel un pilote prêt à arpenter son circuit de course, la Peugeot RCZ R nous fait tout de même rappeler que sa vocation n’est pas uniquement sportive mais aussi de nous apporter confort et plaisir de conduite ; l’on remarque dès les premier tours de roues que Peugeot n’a pas sacrifier le confort à bord puisque la suspension nous garantie un comportement ‘’civilisé’’ de la RCZ R malgré l’impatience du moteur 1.6 THP de nous emporter loin devant.

Avec ses premiers kilomètres passés à bord de la RCZ R, la direction nous a semblé assez précise malgré sa légèreté et la boite de vitesse manuelle à six rapports parfaitement en harmonie avec l’action d’un moteur parfaitement souple qui se prête à nos accélérations provocatrices. D’ailleurs, dès les premiers kilomètres, le moteur de la RCZ R joue très bien son rôle puisque la pédale d’accélération, telle une gâchette facile, faisant rapidement monter le compte tours à 6800 tr/mn, soit la limite imposée par le constructeur. Avec le passage de vitesse, ce moteur nous assurais des accélérations assurées et rassurantes pour entamer des envolées de vitesses comme sur un véhicule purement sportif. A 2500 tr/mn, la deuxième vitesse semble assez correcte mais ce moteur nous emporte facilement vers des niveaux d’accélérations supérieures tout en offrant un couple sécurisant pour donner du punch nécessaire. 

Ces performances nous ont été bien utiles lors des situations de doublement ou de ré-accélération afin de nous remettre rapidement ‘’à l’équilibre’’. Le 1.6 THP de la RCZ R est un véritable régal, il offre à ce véhicule un véritable atout.

Passé les constatations des performances mécaniques, nous passions alors à une conduite plus osée en ‘’s’amusant’’ à zigzaguer harmonieusement sur les routes de nos essais. Bien cramponnée au sol, la Peugeot RCZ profite d’une position basse du châssis. Ainsi, la RCZ R est naturellement stable et agile en même temps, à l’image d’un poisson dans l’eau qui fonce droit devant lui. Bien équilibrée, ce modèle semble avoir bien profité des derniers réglages annoncés par Peugeot sur les amortisseurs afin de limiter encore plus le roulis et d’accentuer la mobilité du train arrière. Au fil des kilomètres, nous avons sollicité aussi bien la mécanique de la RCZ R mais aussi son freinage qui répondait présent mais qui aurait dû être plus mordant pour ce type de voiture. Coté consommation, la sportive de Peugeot se place bien parmi les concurrentes. Elle consomme 14 l/100 Km.

Partage sur Twitter Partage sur Facebook Partage sur Google Plus Commenter Version imprimable Envoyer par email à un ami

Commentaires (0 posté) :

Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2015 Melo Media Eurl
Nos portails : MobileAlgerie.com : Le portail de l'actulité des nouvelles technologies en Algérie | www.auto-utilitaire.com
Site partenaire : forumdz.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology