Salon de Francfort 2017
Essai de la Seat Leon Cupra (2.0 TSI de 280 ch)
Tendrement infernale
Tendrement infernale

Avec ses 280 ch de puissance, la Seat Leon Cupra est l’une des convoitises incontestables des férus des rugissements mécaniques à outrance. Sur ce plan, nous avons été très bien servis par son comportement routier qui reste l’un des meilleurs au monde. Sur les routes de Barcelone, nous nous sommes vraiment défoulés parfois sans se soucier des restrictions de vitesse en vigueur en Espagne.

En images

Invités par le groupe Sovac qui distribue en Algérie la marque Seat, nous avons essayé la Leon Cupra pour rejoindre, à partir de Valence, l’usine de la marque basée dans la banlieue de Barcelone. Ce fut une escapade de prestige vue les performances de la Leon Cupra, qui sont à couper le souffle.

Dans son segment, la Leon Cupra est la voiture de série la plus puissante, conçue sur la nouvelle plate-forme MQB déjà utilisée pour la Audi A3 ou autre Golf 7 de Volkswagen. Elle carbure avec un moteur essence 2.0  TSI de 280 ch. Elle est tout de même ‘’adoucie’’ pour pouvoir offrir des performances routières confortables en l’équipant d’une suspension pilotée de série. Si ce modèle est unanimement sportif, il n’en demeure que Seat a fait le nécessaire pour lui offrir la possibilité de rouler en ville en tenue plus civilisée à la limite du passe partout. Ainsi, son look n’est pas une révolution en soit mais il se distingue d’abord par des boucliers avant, un grand becquet, une poupe spécifique et des projecteurs entièrement à LED.

La Seat Cupra est le modèle le plus puissant de la famille Leon, elle s’offre des vitres et une lunette arrière sur-teintées ce qui lui donne une touche particulière et assure une discrétion pour les occupants de la voiture. Mais comme la Seat Cupra est avant tout un modèle sportif, les futurs acquéreurs ne pourront échapper à ce constat même s’ils veulent rester discrets grâce à la présence de la double sortie d’échappement, des jantes spécifiques 19’’et les étriers de freins badgés Cupra et des rétroviseurs noirs. La sportive espagnole profite pleinement des nouveaux codes stylistiques de la marque notamment la face avant avec les larges prises d’air et grilles en nid d’abeilles, en plus des optiques qui procurent plus de sensation au véhicule.

Habitacle
Dans l’habitacle, une fois à l’intérieur, le spectacle n’est pas extravagant et Seat a voulu rester sur des standards plus connus sur le modèle de série, un style germanique mais faut-il le signalé une ambiance sportive est dégagée. Tout de même, la Seat Cupra accueille des pédaliers en aluminium et présente des éléments caractéristiques ‘’Cupra’’ à l’image des larges sièges baquets en cuir frappés du logo Cupra ou de son volant à trois bras accueillant le logo à damier présent aussi sur les commandes de la boite de vitesses ou le bloc compteur. S’appuyant sur la finition FR de la Leon, la version Cupra est ainsi ultra riche en matière d’équipements. Elle reçoit en plus le système GPS, la sono à 9 hauts parleurs couplée à la connexion USB et le Bluetooth.

En outre on retrouve un écran tactile, la climatisation automatique de série, les radars de parking, un toit ouvrant et les sièges avant chauffants. Par ailleurs, rien à dire sur l’architecture et la conception générale de la console centrale avec des commandes à porter de mains avec un soin porté aux finitions mises en valeur à travers la présence des surpiqûres sur le volant et le pommeau de levier de vitesse.

Le Cœur du sujet
Mais comme il fallait s’y attendre, l’essentiel pour nous était de passer au test de la partie motorisation et à ses performances. Ainsi, il ya lieu de marquer le bon point de l’insonorisation du moteur car dès les premiers tours l’on constate la douceur de son ronflement. Il est donc temps pour nous d’entamer nos premiers tours de piste à bord du bolide Cupra 2.0l TSI de 208 ch objet de notre essai, qui profite d’une carrosserie allégée avec un poids à vide de 1300 kg, lui conférant dynamisme et plaisir de conduite appuyée par la présence d’amortissements pilotée DCC.

Le moteur de la Seat Leon Cupra monte très rapidement en régime. Ses capacités le lui permettent et lui donnent droit à de véritables échappées sur les autoroutes espagnoles. Sous son capot, il ya un monstre de 280 ch. Il s’agit du bloc 2.0 TSI à double injection qui est couplé à une boite de vitesse manuelle à 6 rapports pourvue d’un carter en magnésium léger. L’un des points forts de ce moteur lors de nos essais est sa capacité à offrir des accélérations décoiffantes permettant d’opérer des dépassements sans aucun souci. Pour cela, il s’appuis sur un couple de 350 Nm disponible entre 1750 et 5300 tr/mn.
Techniquement, ce moteur réalise le 0 à 100 km/h en moins de 5,9 secondes et se permet une vitesse de pointe de 250 km/h.

Explosive sur route
La Seat leon Cupra repose pour sa vivacité exceptionnelle sur l’efficacité de son train avant contrairement aux modèles sportifs de Volkswagen qui reposent sur la transmission intégrale. Avec l’adoption de série d'un différentiel autobloquant électronique XDS, notre Cupra, s’exprime parfaitement en réussissant des démarrages explosifs mais aussi des sorties de virages en toute assurance. Quel que soit la situation de roulage, la Leon Cupra s’ajuste majestueusement.

Au fil des kilomètres, l’on a admiré la direction progressive de la Cupra sur laquelle le couple percutant du moteur ne semble pas influer. Le même constat est à délivrer quant à la suspension pilotée qui fait que la Cupra vire à plat notamment lors des freinages soutenus. En mode Cupra, les montées en régime sont plus soutenues et la sonorité accrue nous procure une belle sensation. Notant que la LEON Cupra offre quatre modes de conduite (Confort, Sport, Cupra et Individual).

La marque Seat qui connait une métamorphose depuis quelques années tape sur le ballon de la sportivité en espérant aller très loin. Pour cela, il ne fallait pas chercher loin pour se positionner et c’est le modèle phare de la marque, la Leon, qui se prête au jeu avec la version Cupra qui vient s’incruster dans le monde de la sportivité, en s’appuyant sur la haute technicité des équipes du constructeur ibérique avec le concours du savoir faire de Volkswagen….le constat est là, rien à dire, la Leon Cupra est époustouflante.

Pour l’Algérie, Sovac ambitionne d‘introduire cette sportif en 2015 probablement à l’occasion du salon de l’automobile d’Alger.

Partage sur Twitter Partage sur Facebook Partage sur Google Plus Commenter Version imprimable Envoyer par email à un ami

Commentaires (0 posté) :

Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2015 Melo Media Eurl
Nos portails : MobileAlgerie.com : Le portail de l'actulité des nouvelles technologies en Algérie | www.auto-utilitaire.com
Site partenaire : forumdz.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology