Salon de Francfort 2017
Essai Renault Kadjar
Le meilleur de l’Alliance
Le meilleur de l’Alliance

Renault a pris le temps nécessaire pour mettre sur le marché un nouveau SUV compact aux ambitions internationales. Renault Kadjar est donc la nouvelle arme du losange dans ce segment porteur et Renault profite de la longue expérience de son cousin Nissan pour produire un modèle reprenant à son compte les principaux points forts du Nissan Qashqai (plateforme, motorisations, transmissions, trains roulants et certains équipements électroniques), lui-même référence mondiale parmi les SUV compacts.

En images

Style osé sans remue-ménage

Le Renault Kadjar va donc concourir dans un segment en vogue, notamment en Europe puisque l’année dernière il a enregistré une croissance du marché des SUV de 27.7% avec environ 5 millions d’exemplaires commercialisés sur le vieux continent, et c’est en toute logique que Renault convoite une part de marché. Et l’idée semble bien tenir la route puisque les coûts de production et de conception sont à minima grâce au partage des pièces avec le Nissan Qashqai.
Mais Renault ne veut absolument pas faire du copié collé d’où l’originalité de design du Kadjar qui épouse parfaitement la nouvelle signature stylistique du losange depuis l’arrivée du designer van Laurens Van Den Acker, qui a fait de Captur, un véritable succès en matière de design en reprenant notamment sa grande calandre au logo central imposant.

Le Renault Kadjar est avant tout un SUV et son style est là pour le relever notamment par ses flancs marqués et sa face avant au style mastodonte qui se distingue par un barreau de chrome qui se prolonge au niveau des feux. Mais Kadjar maintien à son gout le suspens et l’envie de le contempler un peut plus grâce à sa manière, assez réussie, de mélanger aspect SUV et Sportif.
Ce mélange réussi est avant tout le fruit de ses dimensions qui lui affectent un gabarit compact. Il mesure 4,45 m de long, 1,84m de large pour une hauteur de 1,60m et propose ainsi un aspect sportif tout en assurant une allure sensuelle et attachante, rien qu’à admirer le dessein de ses flancs musclés et creusés.

Globalement, nous retenons du style de Kadjar comme une envie de ne pas brusquer tout en ne laissant personne indifférent. Clairement, Renault a joué dans la séduction sans remuer ciel et terre (un peu comme l’idée même de la conception de Kadjar) et c’est le raffinement qui l’emporte au milieu de toutes ses lignes sensuelles. Le coup semble donc bien réussi.

Kadjar aventurier

Pour Renault, le SUV Kadjar est certes un modèle aux lignes sportives, ce qui plait énormément aux clients de cette catégorie, mais le plus important à noter c’est que Kadjar ne veut pas faire de la ville son terrain de prédilection. Il est donc armé d’éléments renforçant son caractère baroudeur.

Renault Kadjar est doté d’une garde au sol de 19 cm, un angle d’attaque de 18°, un angle de fuite de 25°, des skis avant et arrière teintés en gris (selon versions), et des soubassements protégés. Tous ses éléments renforcent la volonté de Renault de faire rouler aisément le Kadjar sur les routes accidentés et les sentiers battus.

D’ailleurs, le nouveau SUV de Renault reprend de chez Nissan l’ETC, Contrôle de Traction Electrique grâce à qui le pilotage en temps réel du coupleur permet au train arrière de recevoir la puissance du moteur si nécessaire selon trois modes de roulage proposés.

Des niveaux de finitions adéquats

Plusieurs finitions sont proposées avec le Renault Kadjar à l’image de la version Zen qui reçoit des équipements spécifiques comme les barres de toit, des skis avant et arrière teintés en gris. L’on note aussi la présence de Extend Grip dans ce niveau d’équipements qui agit pour l’amélioration électroniquement de la motricité en mode 4x2.

Pour les plus exigeants, Renault propose la version Bose sur le SUV Kadjar qui accueille ainsi une installation sonore digne de la célèbre marque avec ses 7 haut-parleurs répartis dans l'habitacle ainsi qu'un amplificateur placé sous le siège passager. Très riche le Kadjar ‘’Bose’’ est aussi équipé de feux LED, cerclages de chrome dans l’habitacle, de jantes alliages 19'', d’un volant en cuir nappa, de sellerie spécifique…

Toujours dans le chapitre des équipements, le Kadjar dispose d’un véritable arsenal avec la présence R-Link dans sa version 2 profitant de son nouvel écran 7'' très ingénieux pouvant zoomer tactilement, faire des glisser-déposer, etc. ce système permet aussi de gérer le système audio/téléphonie, les fonctionnalités de la voiture comme les aides à la conduite, la climatisation, etc...

Aussi, il y a lieu de noter la présence du système Easy Park Assist qui offre au véhicule la possibilité de se garer lui-même en plus de la présence de l’aide au stationnement avant, arrière et latéral (vision à 360°) ainsi que la caméra de recul. Très complet, la SUV de Renault est aussi doté du régulateur/limiteur de vitesse, de feux automatiques, de l'aide au démarrage en côtes, de l'alerte de survitesse (via la lecture des panneaux). Enfin, le chapitre équipements de sécurité offre le système de freinage d'urgence AEBS, une nouveauté qui permet au véhicule de freiner de lui-même en cas de danger en cas de réaction insuffisante du conducteur, l'alerte de franchissement de ligne et l'avertisseur d'angle mort.
Offre mécanique lisible

Mécaniques simplifiées

Sous le capot du Renault Kadjar, la marque au losange propose une offre mécanique simplifiée. Dans le chapitre diesel, les futurs clients trouveront le très populaire 1.5 dCi dont la puissance est de 110 ch. Ce dernier est proposé avec un choix de boite de vitesse manuelle ou automatique à double embrayage (EDC) sur la version 2 roues motrices. Aussi, le bloc 1,6 dCi de 130 ch est de la partie. Il est néanmoins disponible uniquement avec la boite  manuelle sur les deux versions 4x2 et 4x4. Enfin, Renault ne propose pour les adeptes des mécaniques essences que le bloc 1.2 TCe de 130 ch.

Parmi ces moteurs, notre modèle d’essai est le 1.5 dCi d’une puissance de 130 ch qui s’est distingué sa sobriété et sa discrétion. Ainsi, malgré le gabarit imposant du Kadjar et son poids de 1 394 kg, ce moteur à fait preuve de souplesse notamment lors du roulage en ville. Sur routes nationales et autoroute, il s’est révélé suffisant pour transporter ses hôtes mais nous pensons tout de même qu’un peu plus de punch ne lui fera pas perdre le nord.

Nous avons aussi conduit le SUV Kadjar doté du moteur 1.6 dCi de 110 ch qui s’est avéré plus judicieux pour les longs trajets. Ce dernier ne consomme que 6,2 l/100 km notamment avec la boite automatique EDC qui assure une fluidité remarquée sur route.

Le Renault Kadjar par ses performances mécaniques et son style jovial ne perdra pas de temps à s’imposer et sur le marché des SUV. Il arrive enrichi des atouts de son cousin japonais Qashqai mais renforcé par une expertise reconnue de Renault en matière de confort et de sécurité. Kadjar est bien né et bien partie pour vivre longtemps.

Pour l’Algérie, le Kadjar sera sur nos routes très bientôt en un seul bloc moteur diésel, le 1.6l dci de 130 ch avec deux niveaux de finitions. Pour l’heure, le nouveau protégé de Renault sera exposé sur le stand de Renault Algérie au salon de l’automobile d’Oran qui ouvrira ses portes le 9 décembre prochain.

Partage sur Twitter Partage sur Facebook Partage sur Google Plus Commenter Version imprimable Envoyer par email à un ami

Commentaires (0 posté) :

Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2015 Melo Media Eurl
Nos portails : MobileAlgerie.com : Le portail de l'actulité des nouvelles technologies en Algérie | www.auto-utilitaire.com
Site partenaire : forumdz.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology