Jérôme Micheron à auto-utilitaire.com: ''Peugeot pourra proposer un SUV bon marché''
Jérôme Micheron à auto-utilitaire.com: ''Peugeot pourra proposer un SUV bon marché''

Rencontré sur le stand de la marque au Lion au mondial de l'automobile 2016 de Paris, M. Jérôme Micheron, Directeur Stratégie Marque et Produits Peugeot, a bien voulu répondre à nos questions à travers lesquelles il a mis en lumière le forcing de Peugeot dans le segment des SUV tout en annonçant la possibilité de proposer un SUV bon marché pour certains pays.

En images

Auto-utilitaire.com: - Peugeot a développé une stratégie offensive basée sur les SUV et l’internationalisation de ses activités. Qu’en est-il exactement ?

Jérôme Micheron: - Il y a deux niveaux de réponses. D’abord le plan lancé par Carlos Tavares intitulé «Push to Pass». Après le redressement de l’entreprise, on est parti dans la deuxième qui consiste à se développer sur de nouveaux territoires, pour ne pas être seulement et simplement un constructeur de voitures, mais devenir un opérateur de mobilité au sens large. L’objectif étant de satisfaire les clients qui ne sont pas dans la possession de leurs voitures, mais dans l’usage. C’est toute une stratégie qui se met en place. 

Côté marque, Peugeot progresse d’année en année, avec une nouvelle stratégie qui bascule la marque au Lion sur les SUV. Après, on a renouvelé toute la gamme avec des Peugeot 206 et 2008, avec d’excellents scores, mais aussi Peugeot 301 qui a servi à l’internationalisation de la marque. 

Avec le lancement de Peugeot 3008 et 5008, on passe à une vraie offensive dans les SUV dans le monde. Ainsi, on aura présenté 5 SUV durant l’année 2016. Tout est orienté vers les besoins des clients qui demandent davantage de SUV. Certes, cela complète la gamme des berlines et des citadines, mais il y a une forte demande dans ce segment à travers le monde. C’est un choix basé sur la réussite du client qui veut s’afficher avec des véhicules robustes et modernes. 

Aujourd’hui, le SUV s’est débarrassé des lignes des 4X4. Peugeot 3008 en est un exemple parfait ! C’est une recette de plus en plus séduisante. C’est le cas de Peugeot 2008 également. Ses volumes augmentent à travers le monde tous les ans, y compris sur la finition Mi-vie, dont les prévisions pour 2016 et 2017 sont à la hausse. 

- Qu’est-ce que cela signifie en termes de codes ? Est-ce un basculement ?

- Oui, pour Peugeot c’est très clair. On a regardé le comportement des clients et on a vu qu’ils étaient frustrés de rouler dans des voitures qui n’étaient pas très personnelles, avec cet espèce d’ennui de rouler dans ces voitures monospaces. L’avantage de Peugeot 5008, c'est d'avoir toutes les prestations d’un monospace (trois rangées de sièges, des sièges escamotables, volume du coffre…etc.), en un mot toute la modularité et l’agrément d’un monospace. EN face, vous avez un I-Cockpit qui valorise le conducteur, et ce, en plus des changements apportés sur son extérieur. 

- Est-ce que cette stratégie d’internationalisation sera suivie par des propositions de SUV bon marché, comme c'est le cas avec Peugeot 301 dans le segment des berlines ?

- Je ne parle pas de produits futurs ! Dans notre stratégie de produits, on aura, de toute façon, une présence régionale selon les attentes des clients. Quand on voit la tendance du marché mondial, on a des SUV, des berlines, des Hatchback des Sedan…etc. Alors, les Sedan vont encore bouger pour bousculer les codes du classique, avec cet esprit de dynamisme tout comme les SUV qui évoluent vite. Après, et selon la tendance des clients, on verra ce qu’il faudra développer. 

- Qu’en est-il de la stratégie de Peugeot sur le marché algérien qui traverse une crise ? Quels sont vos projets en fait ? 

- Traditionnellement, le marché algérien est important pour la marque, que ce soit dans les volumes ou dans les produits qu’on a développé. Effectivement, il y a des évolutions en matière de réglementation. De toutes les façons, l’Algérie reste un marché important dans toute la région. 

- Un marché historique ?

Oui, c’est un marché historique. Et il y aura des solutions pour pouvoir continuer à assurer une forte présence sur ce marché !

- Y a-t-il des avancées concernant l’usine de Peugeot en Algérie ? 

Je ne peux rien vous dire sur ce sujet. Pour le moment, il n’y a rien de nouveau à communiquer. En tous cas, l’Algérie figure dans le dispositif de Peugeot dans la région. 

- Qu'en est-il de la stratégie de Peugeot sur l’hybride ? 

- Nous avons annoncé que Peugeot aura des voitures hybrides rechargeables à l’horizon 2019 et nous allons vers une autonomie de 60 à 70 Kms en mode électrique. En parallèle, on aura des véhicules électriques sur des petites voitures. Là aussi, on va chercher une autonomie plus élevée.

Globalement, on aura des solutions différentes du 100 % essence et du 100 % diesel, soit pour avoir du 100 % électrique, soit avoir de l’électrique couplé avec du thermique.

Partage sur Twitter Partage sur Facebook Partage sur Google Plus Commenter Version imprimable Envoyer par email à un ami
À Découvrir Aussi

Commentaires (0 posté) :

Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Habtiat
LETTRE D'INFORMATION
Ne rattez aucun article et recevez régulièrement notre lettre d'information
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2015 Melo Media Eurl
Nos portails : MobileAlgerie.com : Le portail de l'actulité des nouvelles technologies en Algérie | www.auto-utilitaire.com
Site partenaire : forumdz.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology