Marché de l'automobile : la Chine est sur le point d’instaurer un système de quota
Marché de l'automobile : la Chine est sur le point d’instaurer un système de quota

A l’instar de l’Algérie, le gouvernement chinois semble bien parti pour instaurer une nouvelle législation qui fera potentiellement mal aux constructeurs étrangers. En effet cette dernière exige la production des autos électriques ou hybrides sur place, dans une certaine proportion, pour continuer de vendre !

Selon les Echos si cette législation prend forme les constructeurs automobiles sont obligés d'y commercialiser un certain pourcentage de véhicules électriques pour pouvoir être présents comme c’est déjà le cas en Etat de Californie au pays de l’oncle Sam. 

Et dans le cas ou certains constructeurs ne répondent pas à cette réforme ils devront acheter des "crédits", des sortes de points, à des constructeurs qui ont un trop-plein de voitures écolo en Chine et qui revendront donc leur bonus aux marques n'ayant pas la possibilité de produire ce genre d'autos sur place comme c’est le cas en ce moment justement en Californie.

Enfin selon les premières rumeurs qui circulent, les quotas seront de 8 % de véhicules dits "NEV" (nouveaux véhicules énergétiques) en 2018, avant d'arriver à 12 % en 2020.

Partage sur Twitter Partage sur Facebook Partage sur Google Plus Commenter Version imprimable Envoyer par email à un ami
À Découvrir Aussi

Commentaires (0 posté) :

Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2015 Melo Media Eurl
Nos portails : MobileAlgerie.com : Le portail de l'actulité des nouvelles technologies en Algérie | www.auto-utilitaire.com
Site partenaire : forumdz.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology