Essai C3 Picasso
La recette à succès continue
La recette à succès continue

L'appétit vient en mangeant chez Citroën. Après la réussite du C4 Picasso et Grand C4 Picasso dans le segment des monospaces, la marque au chevrons a bien compris que les amoureux des véhicules spacieux se trouvent aussi dans un segment inférieur sans pour autant sacrifier les atouts d'un vrai monospace. C3 Picasso vient à juste point proposer un véhicule différent, il propose aussi ce qui manquait à l'offre concurrente (Renault Modus, Nissan Note...): un plus d'espaces et d'équipements. (De notre envoyé spécial à Barcelone : Hamid A)

Le cubisme est devenu un culte dans le design automobile au fil des années, après son apparition pour le première fois au Japon. Citroën a bien compris qu'il fallait investir rapidement ce segment et essayer de rattraper les constructeurs arrivés bien avant. A la différence de la concurrence, Citroën met largement la barre haute en matière de style mais aussi, et surtout, en niveau d'équipements faisant de C3 Picasso une offre presque haut de gamme dans le segment des minispaces.

C'est à Taragonne, près de Barcelone, que nous avons essayé la C3 Picasso pendant deux jours. Là, nous avons découvert dans le détail cette nouvelle arme que compte mettre Citroën dans plusieurs marchés du monde progressivement. Ne changeant pas les recettes à succès, Citroën veut surfer sur la vague de réussite du monospace C4 Picasso. La sortie de la C3 Picasso a l'avantage d'un look à fort charisme avec sa forme cubique et ses angles arrondis, mais dispose aussi de plusieurs atouts lui permettant de se distinguer de la mêlée grâce notamment à son rapport encombrement / habitabilité qui est excellent.

Sur le plan de la forme, C3 Picasso plait au regard. Ce cube aux angles arrondis offre aussi une polyvalence d'usage certaine grâce à des mensurations généreuses. Sa longueur est annoncée à 4.08m, sa largeur à 1.73m et sa hauteur à 1.62m. C3 Picasso est fabriqué en Slovaquie et repose sur la plate forme de la Peugeot 207.

Sur le plan du design, il faudra avant tout exhiber un ''chapeau bas'' pour les designers. Au delà du cube, Citroën C3 a parfaitement soigné l'art du détail avec les formes arrondies des angles, les jantes d'allure sportive, une calandre bien dans l'air du temps. Bref, les lignes de la C3 Picasso font d'elle une voiture bien dans son époque. Au mouvement, cette voiture est agréable à suivre des yeux tellement elle marie fluidité des lignes et aérodynamisme au mouvement. Sa face avant est expressive grâce à l'adoption de phares hauts perchés, à son capot imposant grippé à un pare choc au style tendance. Au regard, une forme de robustesse se dégage de la face avant. L’arrière du véhicule n’est pas en reste : Sculptée tout en vertical, cette partie de la voiture adopte une lunette arrière bombée suivie sur les deux cotés de deux optiques complètement dissociés de la malle ce qui renforce l'aspect compact de la C3 Picasso.

A bord du C3 Picasso, rien n'est laissé au hasard. Le premier contact fait ressortir des matériaux de qualité, un habitacle novateur qui laisse entrevoir un tableau de bord au revêtement stylistique agréable au toucher, tissé avec une impression en écorce d’arbre. Le volant est bien cousu, des chromes répartis sur la console centrale mais aussi sur plusieurs parties du tableau de bord apportent une touche sportive à la C3 Picasso. La boite à gants d’une capacité de 9 litres est particulièrement généreuse.

La C3 Picasso est un minipace débordant de luminosité résultat du pare brise panoramique en trois parties que Citroën a placé, sa conception permet en effet d’affiner les deux montants avant du pare brise, pour mieux réduire leur obstruction en vision binoculaire et qui nous a vraiment été d’une grande utilité du fait que nous avons eu un confort visuel remarquable, la vue y est hyper dégagée.

Le confort que procure la C3 Picasso s’est ressenti sur route lors de nos essais, avec une direction qui se règle en hauteur et en profondeur, des sièges réglables en hauteur bien enveloppants, un levier de vitesse surélevé pour une conduite des plus agréable. Grâce à la l'assise haute des sièges (370 mm à l’avant), un espace aux genoux considérable est dégagé pour les occupants des sièges arrières.

Très ingénieux, le C3 Picasso dispose d'une capacité modulaire appréciable. Il intègre un coffre qui peut accueillir entre 500 et 1500 litres, via son plancher plat. Rabattre les sièges sur une position 1/3 ou 2/3 est une tache très facile sur ce véhicule, grâce à une molette qui se glisse à souhait et qui laisse entrevoir selon besoin un coffre très généreux. Notons au passage que les mensurations vouées aux passagers sont les plus importantes de la catégorie.

Le volet équipement n'est pas ce que l'on mettrait en avant pour cette voiture car Citroën semble plutôt avare en ce qui concerne la diversification des équipements. Remarquez l'absence de la climatisation sur les modèles d'entrée de gamme, il nous serait étonnant de voir la marque aux chevrons réaliser de grosse ventes en entrée de gamme, mais peut être dira t'on que c'est une tendance volontaire pour favoriser le haut de gamme, comme le stipule le positionnement de ce véhicule dans le segment des minispaces.

Profitant d’un ciel bleu, les essais du chevron C3 Picasso nous ont permis de découvrir les motorisations diesel et essence. Comme le marché automobile Algérien est dominé par les moteurs diesel, nous avons trouvé utile de commencer par les deux moteurs diesel. Le premier, à savoir 1.6 HDI développant 90ch nous a paru ''juste juste'' notamment sur autoroute. Il faut reconnaître que le poids de la C3 Picasso l'a certainement pénalisé. Contrairement à la version 110 ch qui était plus percutante. Les accélérations avec ce moteur disposant d'un FAP étaient plus faciles à amorcer et les reprises assez soutenues. Ce moteur, à titre indicatif, développe 110 ch à 4000 tr/mn avec un couple maximum de 240 Nm à 1750 tr/min. Au fil des kilomètres, la consommation en carburant s'affichait à l'ordre de 4,9l / 100 km et sa vitesse de pointe atteignait les 183 km/h. L'on annonce aussi que cette version abat 0 à 100 km/h en 11,2 secondes. Toutes ces performances font du C3 Picasso une bonne référence dans le segment. Il est à noter qu'une boite de vitesse manuelle à cinq rapports a accompagné notre parcours avec cette motorisation. Pour le marché Algérien, Citroën équipera C3 Picasso de la version 90 ch du 1.6 HDI.

Globalement, le confort général du C3 Picasso se fait bien ressentir et sa bonne tenue de route a favorisé ce sentiment. Le passage sur des tronçons routiers à mauvais revêtement se fait sans trop de vibrations filtrées par des suspensions relativement souples. Les portières avec leur double joints et l'épaisseur des surfaces vitrées ont permit une isolation sonore appréciable et perceptible le long de nos essais. Sur des routes sinueuses, le C3 Picasso ne prétend pas être la référence des références mais peut compter sur un ESP présent pour corriger, quand c'est nécessaire, la trajectoire des roues.

Deux autres motorisations essence y sont proposées, il s'agit du1.4 VTi de 95 ch et le 1.6 VTi 120 ch, elles sont associées à une boite à vitesse de cinq rapports.

Incontestablement, le C3 picasso est une réussite. Il renferme tous les critères qui lui permettront de réaliser un bon parcours commercial. Rouler avec le C3 Picasso est un privilège de part son style admirable et des atouts intrinsèques indéniables. Bon vent.
Partage sur Twitter Partage sur Facebook Partage sur Google Plus Commenter Version imprimable Envoyer par email à un ami

Commentaires (0 posté) :

Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2015 Melo Media Eurl
Nos portails : MobileAlgerie.com : Le portail de l'actulité des nouvelles technologies en Algérie | www.auto-utilitaire.com
Site partenaire : forumdz.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology