Essai Peugeot 508
La pureté, l’élégance et la puissance d’une vraie routière
La pureté, l’élégance et la puissance d’une vraie routière

La gamme des berlines routières ‘’made in Peugeot’’ représentée par les 407 et 607 laisse place à une voiture mieux cousue et raffinée. Il s’agit de la Peugeot 508 déclinée en deux silhouettes, berline et SW. Conçue en France pour tous les marchés où Peugeot est présente, la 508 sera aussi fabriquée au courant de l’année 2011 en Chine pour le marché local, un marché destiné à accueillir la moitié des ventes mondiale de la voiture.

En images

Mise à l’épreuve des routes sous le beau soleil d’Alicante dans le sud Espagnol, la Peugeot 508 s’affirme et confirme tout le bien qu’on raconte d’elle avant sa mise en circulation. Fièrement présentée par les responsables de Peugeot présents aux essais presse, la 508 titillera très certainement les routières allemandes particulièrement la Passat de Volkswagen, officiellement placée dans le collimateur de la marque au Lion.

Testée aves deux motorisations à savoir le 1.6 THP essence de 156 ch et le fameux 2.2 HDI de 204 ch GT, les sensations éprouvées sont sans appel : la Peugeot 508 joue dans la cour des grands notamment par son design raffiné, épuré, tiré de la nouvelle identité de marque de Peugeot (inauguré sur le concept SR1)mais aussi par le degré élevé de la finition intérieure, de la qualité des matériaux et du confort de la berline. A tout cela, Peugeot à mixé une technologie taillée au sur mesure notamment avec un affichage tête haute en couleur, une climatisation quadri-zone, accès et démarrage mains libres. Ainsi, la Peugeot 508 nous a procuré un vrai plaisir de conduite et une ambiance haut de gamme.    

Un style en effervescence 

La Peugeot 508 est plus longue que la 407 de 10 cm ce qui porte sa longueur à 4,792 m. Large de 2,068 m et haute de 1,456 m, la 508 dispose d’un empattement de 2,817 m. Lors de sa présentation, Mr. Marc Bocqué, chargé de la communication mondiale chez Automobiles Peugeot, a tenu à préciser que la nouvelle berline routière de Peugeot est parfaite. « Nous avons répertorié l’ensemble des insuffisances sur la 407 que nous avons soigneusement corrigé sur la 508, elle incarne le renouveau chez Peugeot ».

La face avant de la Peugeot 508 s’identifie par une bouche plus petite que celle de la 407, une calandre massive ‘’dite flottante’’ et des projecteurs de feux bi-xénon étirés et plus fin à canons de LED. Le Capot en aluminium quant à lui présente un bosselage potelé et le nouveau Lion bien visible s’installe au creux d’un embouti qui lui sert d’écrin. Le nom « Peugeot » en lettre s’installe à droite de la calandre. Vue des côtés, la voiture est classe et épuré plaqué de contours des surfaces vitrées en chrome satiné visible sur certaines versions. La ligne de caisse est d’une élégance remarquable, cousu d’un creux qui donne plus de rigueur au profil de la 508. Sur la déclinaison SW le jet vers l’arrière du véhicule étalé sur ses hanches est bien façonné rehaussé par la présence d’un toit panoramique en verre placé dans la continuité du pare-brise, et les barres de toit dentelées en aluminium complète le fusionnement avec la carrosserie de 508 SW.

De l’arrière, la berline version GT offre deux belles sorties d’échappements qui procurent une impression de force et de sportivité. Peugeot 508 avance un coffre frôlant le pare-chocs, avec la présence d’un jonc de chrome de forme horizontal placé sur la malle donnant une autre touche d’élégance à la poupe de la voiture. Les feux de la routière sont frappés de trois griffes rouges renflées, qui cache bien les trois rangées de 6 LED donnant plus d’impact de visu notamment la nuit.

Technologiquement votre    

La monté en gamme est clairement visible sur l’habitacle de 508 et la bonne disposition des éléments sur le poste de conduite nous a très vite facilité la prise en main de la voiture. La planche de bord massive confirme le style, l’éclat et la sobriété du véhicule et les matériaux ainsi que l’assemblage viennent en appui pour conforter le sentiment de guète ressenti à bord du véhicule. Les plastiques soigneusement entreposés et moussés se précisent sur une grande partie de la planche de bord. Les mallettes pour la navigation sont placées à porté de main à quelques centimètres de la boite à vitesse. L’accoudoir quant à lui est maniable seulement en longueur et non réglable en hauteur, il renferme un espace de rangement qui est bien venu en vue du manque de ses derniers sur cette berline.

La partie arrière de l’habitacle propose trois vraies places avec un gain de 5 cm d’espace au genou qui manquait sur la 407. Le confort bas son plein pour les passagers arrière avec la mise en place d’un réglage de température séparé rendu possible avec la présence de la climatisation quadri-zone qui est une nouveauté sur ce segment. En terme de volume de coffre, 508 cartonne et autorise 515 dm3 pour la berline et 560 dm3 pour la déclinaison SW. En rabattant les dossiers qui sont fractionnable 2/3 – 1/3 à l’aide d’une commande (placée dans le coffre pour la version SW), le volume est de l’ordre de 1381 dm3 (1581 l) pour la berline et 1598 dm3 (1865 l) pour l’SW.

Il semblerait que Peugeot s’est penchée sur du high-tech pour pimenter l’aspect technologique de la 508. Ainsi, la 508 est équipée d’un affichage tête haute en couleur maniable grâce à des boutons placés dans un boitier qui se trouve à gauche en dessous du volant, une climatisation quadri-zone, feux de route « adaptatifs » bi-xénon directionnels avec signature LED, accès et démarrage mains libres, freins de stationnement électrique automatique, message lombaire électrique du conducteur,  hi-fi JBL avec voie central, lumière douce au niveau du plafonnier… des éléments qui renforcent l’agrément de vie à bord de 508.

Un comportement routier sécurisant et dynamique

Sur la route ou au passage des zones cabossées, l’habitacle de la 508 absorbe bien les éventuels bruits qui en découlerait. La berline de Peugeot présente un frein de stationnement électrique et automatique qui se desserre automatiquement dès la première accélération et qui s’actionne de lui-même à la coupure du moteur. Aussi, l’aide au démarrage en pente maintien la voiture à l’arrêt en pente pour environ deux secondes après avoir lâché la pédale de frein.

Peugeot confirme encore une fois sa bonne réputation concernant les liaisons au sol. Ainsi au volant du modèle équipé du bloc essence 1.6 THP de 140 ch, le nouveau train avant pseudo-MacPherson vient en régulateur de tenue de route, et un second train avant à double triangulation à pivot découplé équipe la version GT nous à procuré sur les nombreuses accélérations sur route ou autoroute de la région d’Alicante un sentiment d’un comportement dynamique, qui à contribué a des poussées redoutables notamment avec le moteur 2.2 HDI FAP de 204ch doté de la boite automatique à six rapports.

Peugeot à alléger la 508 de 25 kg et ainsi nous avons appréciés la disponibilité du bloc moteur pour donner quelques belles accélérations avec une forte adhérence. La 508 dispose d’un excellent freinage qui reste un bon point marqué pour un maximum de sécurité.

Pour ce qui est de la direction, elle est précise, et pour un stationnement en toute aisance, les radars de recul sont là en appuie. Au roulé, les amortisseurs semble êtres au diapason  du reste des équipements et la présence des ESP, ASR, ABS, REF et AFU rassurent.

Une génération de moteurs puissants et écologiques

La version haute de la 508, en l’occurrence la GT testée pour vous et proposée avec une finition haute et propulsée par un nouveau bloc moteur de 2.2l HDI FAP de 204 ch et couplé à une boite automatique à six rapports. Le moteur développe de belles performances. Ce bloc de 16 soupapes et à double arbre à cames en tête développe un couple maximal de 450 Nm à 2000 tr/min. La consommation en cycle mixte chute de 20% par rapport à la 407 et les rejets en CO2 baissent de 223 g/km (sur une 407 V6 HDI) à 150 sur la GT, soit un recul de 73 g.

Les gammes de moteurs de la 508

Diesel HDi FAP :

- 1.6 l e-HDi FAP 82 kW (112 ch), 270/285 Nm. Boîte pilotée à 6 vitesses (BMP6); CO2 : 109 g/km.
- 1.6 l HDi FAP 82 kW (112 ch), 240/254 Nm, Boîte manuelle à 5 vitesses ; CO2 : 124 g/km.
- 2.0 l HDi FAP 103 kW (140 ch), 320/340 Nm. Boîte manuelle à 6 vitesses; CO2: 125 g/km.
- 2.0 l HDi FAP 120 kW (163 ch), 340 Nm, Boîte automatique à 6 vitesses ; CO2 : 149 g/km.
- 2.2 l HDi FAP 150 kW (204 ch), 450 Nm, Boîte automatique à 6 vitesses ; CO2 : 150 g/km.

Essence THP / VTI:
- 1.6 l VTi 88 kW (120 ch) ; 160 Nm. Boîte pilotée à 6 vitesses (BMP6) ; CO2 : 144 g/km.
- 1.6 l THP 115 kW (156 ch) ; 240 Nm. Boîte manuelle à 6 vitesses ; CO2 : 149 g/km.
- 1.6 l THP 115 kW (156 ch) ; 240 Nm. Boîte automatique à 6 vitesses ; CO2 : 164 g/km.

La technologie e-HDi :

La technologie e-HDI intègre la marque Peugeot pour la première fois sur 508 avec un Stop & Star de nouvelle génération, un bloc moteur 1.6l HDI à 6 rapports avec une consommation de 4.4 l/100 pour 115 g/km.

Pour le marché Algérien, la Peugeot 508 est proposée avec deux niveaux de finitions, « Allure » superbement équipés avec trois choix de motorisations: essence, avec le THP 1.6 litres de 156 ch couplé à une boite manuelle BVM à six rapports et diesel avec le 2.0 HDI FAP de 140ch drivé par une boite manuelle BVM 6 et un second bloc moteur diesel, le 2.0 HDI FAP 163ch équipé d’une boite à vitesses automatique BVA à six rapports.

Le second niveau est représenté par la 508 GT pourvu d’un bloc moteur puissant, le HDI 2.2l de 204 ch, couplé à une boite de vitesse automatique BVA6. La GT permettra une conduite à trois positions : automatique, manuelle et en mode sport.

Tarifs de la Peugeot 508 en Algérie :

-Peugeot 508 Allure 1.6l Ess 156 ch : 2 479 000 TTC
-Peugeot 508 Allure 2.0l HDI FAP 140 ch : 2 639 000 TTC
-Peugeot 508 Allure 2.0l HDI FAP BVA 163ch : 2 809 000 TTC
-Peugeot 508 GT 2.0l HDI FAP BVA 204ch : 3 790 000 TTC

Partage sur Twitter Partage sur Facebook Partage sur Google Plus Commenter Version imprimable Envoyer par email à un ami

Commentaires (2 posté) :

1 - Kam - Algeria
      Le 30/01/2012
Trop chère, on lui préférera une belle berline dans le style de l'Opel INSIGNA beaucoup plus belle côté design, plus solide et la version essence avec un moteur plus puissant et elle reste moins chère et la version diesel (OPC LINE 2.0 CDTI 160ch BVA) pareil fait mieux que la 508 HDI sur tous les plans...
Il y a aussi la MAZDA 6 qui demeure un bijou, une valeur sûre que les algériens ne connaissent pas encore...
Au fait, messieurs de PSA à quand une politique de DESIGN et de DENOMINATION plus créative et moins réduite?
On a vraiment l'impression que PEUGEOT prend un modèle et en décline des variantes de ce même modèle... elles sont juste un peu plus étirées, plus grandes ou plus larges et parfois un mixage d'un de ces paramètres ou de l’ensemble...
L’on se souviendra longtemps du différend JEAN TODT / JACQUES CALVET sur la ligne directrice... méditez là-dessus...
2 - aslane - algeria
      Le 30/01/2013
moi j'aime pas peugeot moi la voiture que j'aime est la volkswagen et la new passat est mieux que cette 508 car la vw a l'habitude de Construire des voitures de haut gamme mais peugeot non alors je crois que j'ai raison
Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2015 Melo Media Eurl
Nos portails : MobileAlgerie.com : Le portail de l'actulité des nouvelles technologies en Algérie | www.auto-utilitaire.com
Site partenaire : forumdz.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology