Essai Ford B-Max (1.0l EcoBoost 120ch et 1.6l TDCI 95ch)
Icône technologique
Icône technologique

Un nouveau venu vient bousculer la hiérarchie dans le segment des minispaces avec le lancement en Europe du Ford B-Max, un véhicule qui se veut révolutionnaire dans sa catégorie et ce ne sont pas les arguments qui manqueraient à l’appel pour appuyer cette ambition. Le Ford B-max arrive avec des portes avant articulées et coulissantes à l’arrière, des motorisations très écologiques et adopte le système SYNC de connectivité embarquée à commande vocale associé à l'appel d'urgence Ford SOS.

En images

Un style à la C-Max
Afin de découvrir le nouveau B-Max, Ford nous a invité à l’essayer dans la région de Munich en Allemagne, terre à partir de laquelle Ford veut souffler un nouvel air dans le segment des minispaces bien occupé par les C3 Picasso, Toyota Verso-S, Opel Meriva et autres. Pour se faire, le style du B-Max est bien resté dans la philosophie du « Kinetic Design » qui regroupe bien compacité, sportivité et élégance. Ce véhicule repose aussi sur la plateforme B-car globale de Ford à l’instar de la nouvelle Fiesta. Cette plateforme à jambes élastiques MacPherson à l’avant et essieu à barres de torsion à l’arrière, a subit à sa réalisation une attention particulière afin d’assurer une dynamique de conduite semblable à celle de la Fiesta.

Sur les traces du S-Max, le B-Max de Ford veut se tailler une place de leader innovateur ce qui fait dire Martin Smith (directeur du style de Ford Europe) que le B-max est « un véhicule qui s'inscrit dans le même esprit que celui du S-Max, mais avec des dimensions réduites » avant d’ajouter « Nous souhaitons montrer qu’un véhicule compact peut offrir un intérieur très spacieux et pratique, tout en arborant le style fluide et dynamique qui a fait le succès du S-Max.»

Ainsi, le style du nouveau minispace de Ford reprend bien l’emblématique calandre trapézoïdale afin d’offrir une originalité certaine au véhicule. Avec des projecteurs aux lignes marquées et étirées, l’aspect fluide et dynamique y est accru en conformité avec le style ‘’Kinetic Design’’. Encore bien marquées, les lignes athlétiques du B-Max s’associent à une ligne de flanc prononcée et à un style nouveau des surfaces vitrées qui remontent nettement vers l'arrière et des passages de roue proéminents. Pour se différencier de la concurrence, notamment le format ‘’cubique’’ du véhicule, les concepteurs du B-Max ont adopté une ingénieuse idée, celle d’imaginer des reliefs de flancs intégrant un traitement exclusif des bas de caisse décrivant un mouvement de « zigzag » au niveau des portes arrière.

Mais parce que le nouveau minispace de Ford est avant tout une voiture citadine, Ford lui a affecté des mensurations raisonnables à l’image de sa longueur de 4,06 mètres (+ 11 cm par rapport à la Fiesta cinq portes et - 32 cm que le C-Max) qui offre donc les mensurations d’une citadine avec des possibilités plus importante pour l’espace intérieur.

1 2 3 4 5 »
Partage sur Twitter Partage sur Facebook Partage sur Google Plus Commenter Version imprimable Envoyer par email à un ami

Commentaires (0 posté) :

Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2015 Melo Media Eurl
Nos portails : MobileAlgerie.com : Le portail de l'actulité des nouvelles technologies en Algérie | www.auto-utilitaire.com
Site partenaire : forumdz.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology