Essai nouvelle BMW série 1, 114i de 102 ch
Individualiste née
Individualiste née

Quand on possède le meilleur, on souhaiterait le garder pour soi, ce qui s’apparente à de l’individualisme. Avec l’essai de la nouvelle BMW série 1 en Allemagne (Munich), nous avons pu mesurer et revendiquer un individualisme assez particulier, celui d’une voiture à performances remarquables que nous avons égoïstement savouré, et le duo semble bien fonctionner. Bavaria Motors Algérie (BMW-Mini) nous a confié le volant de la nouvelle BMW série 114i de 120 ch avec ses larges cinq portes et nous revenant de Munich avec des appréciations plus que positives.

En images

Design fièrement provocateur

Avec son long capot si caractéristique, la BMW série 1 place ici un premier jalon de l’innovation qu'elle incarne. Ainsi, le style extérieur de la BMW série 1 ne laisse personne indifférent, que l’on aime ou pas, le design de cette voiture reste flatteur est ses éléments assemblés à la perfection. En réalité, il préfigure un certain gout de la perfection dans cette voiture qui incarne agilité et sportivité. Assez équilibrée malgré la longueur de son capot, la BMW série 1 profite néanmoins d’un grand empattement qui recadre cette impression de monopole du capot.

Dans le détail, l’on découvre sur la face avant l’aspect imposant des naseaux BMW renforcés par la présence d’une triple prise d’air et des optiques aux alentours nettement expressifs. Les phares sont d’une forme arrondie et les répétiteurs latéraux des clignotants sont, pour la première fois sur une BMW, intégrés dans les rétroviseurs extérieurs.

La BMW série 1 nous offre un aspect plongeant soutenu par des lignes sportives notamment grâce à la forme de la lunette arrière. Les vitres pour leur part viennent ajouter une touche ‘’Coupé’’ à cette belle voiture. Les portes arrière profitent du retour en avant de la ligne postérieure qui permet ainsi de libérer des espaces supplémentaires pour permettre à la section d’ouverture de la porte de gagner en largeur, facilitant ainsi la montée et la descente des passagers arrière.

La partie arrière est caractérisée par l’emplacement des optiques bien repoussés jusqu’aux extrémités, ses derniers sont incrustés dans une monture au relief tridimensionnel. 

Coté dimensions, la nouvelle série 1 de BMW gagne en longueur puisqu’elle affiche désormais 4.324 m de long (+85 mm) et profite d’un gain de 30 mm dans son empattement (2.69 m). Idem pour la largeur qui gagne 17 mm pour s’afficher à 1.765 m. Ses dimensions revues à la hausse offrent des espaces intérieurs plus importants notamment l’espace aux jambes sur les places arrière (+21 mm) et surtout un coffre plus large qui gagne 30 litres pour atteindre 360 litres (peut atteindre 1200 litres avec rabattement des sièges arrière). Il est à noter aussi que l’habitacle accueille plus d’espaces de rangements à l’image de l’évolution du volume des bacs de porte, de la boîte à gants, l’apparition de deux porte-gobelet sur la console centrale et d’un rangement sous l’accoudoir.

Globalement, BMW annonce que sa nouvelle série 1 est produite avec une nuance d’acier à haute et à très haute résistance afin d’augmenter la rigidité torsionnelle de la carrosserie ainsi que la tenue mécanique de l’habitacle de sécurité tout en optimisant le poids. Ainsi, le rapport poids/puissance est nettement amélioré par rapport à celui de sa devancière.

Intérieur naturellement Premium

La nouvelle BMW série 1 profite du savoir faire du constructeur Allemand jamais démentit au fil des ans,l'habitacle en est une preuve inéluctable par son haut degré de précision dans l’assemblage des différentes parties le composant, la finition soignée, l’innovation au rendez-vous et les espaces généreux qui contribuent à l’affirmation du sentiment de vivre dans une atmosphère premium.

Il faut d’emblée noter que l’ensemble de l’instrumentation portée par la planche de bord et bien orientée vers le conducteur à l’image de la disposition des affichages et éléments de commande logés au milieu du tableau de bord. La BMW série 1 reçoit le système de commande BMW iDrive. Ce système est composé en plus du contrôleur logé sur la console centrale, d'un écran de bord plat et intégré dans le tableau de bord, il permet ainsi une utilisation optimale de toutes les fonctions de navigation, d’infodivertissement et de télécommunication. Sous cet écran, des sorties d’air prennent place à coté des commandes de la climatisation et du système audio.

Confort de conduite soutenu

Sur la route, la nouvelle BMW série 1 nous à offert un spectacle de haute technicité. En effet, avec un châssis, le plus haut de sa catégorie, un essieu avant en aluminium et un essieu arrière à suspension bi-élastique, notre voiture d’essai nous a procuré une linéarité sensible et une capacité surprenante à produire un rendement acoustique impressionnant. BMW a réparti les charges entre les deux essieux (50/50) ce qui procure à la voiture une parfaite stabilité et une maniabilité facilitée.

La direction à assistance électromécanique disponible de série dans la BMW série 1 est ultra précise et le volant répond à nos mouvements avec une facilité frappante. La conduite de la BMW est aussi soutenue dans son confort et sa sécurité par un riche dispositif d’équipements de série comme son système de freinage puissant, l’aide à la conduite DSC (Contrôle dynamique de la stabilité) qui est composé d’un système antiblocage des roues (ABS), du Contrôle de traction dynamique (DTC), du Contrôle du freinage en courbe (CBC) et le Contrôle dynamique du freinage (DBC). Ainsi équipée, la BMW série 1 reste l’une des voitures les plus sûres de sa catégorie.

Motorisation BMW TwinPower Turbo au top

La nouvelle BMW série 1 est la seule voiture à propulsion de son segment. Le modèle 114i de nos essai est  doté d’un moteur essence à 4 cylindres 1.6 l de 102 ch. Il s’agit d’une mécanique nouvellement développée par le constructeur Allemand sous le nom technologique de TwinPower Turbo.

Ce nouveau bloc moteur développant 102 ch à 4000 tr/mn et un couple maximum de 180 tr/mn à 1100 tr/mn donne une satisfaction totale sur route, notamment sur autoroute où la tentations de faire monter la vitesse ne nous quitte pas. Les performances de ce moteur qui marie économie de carburant et performances accrue sur route ne tardent pas à se faire connaitre, lui qui abat le 0-100 km/h en seulement 11.2 secondes. Il atteint une vitesse maximale de 195 km/h. Couplé à une boite de vitesse manuelle à 6 rapport, cette mécanique permet un rendement économique et environnemental intéressants puisqu’elle ne consomme que 5.5 l / 100km et ne rejette que 129 g/km.

Avec des performances techniques premiums bien à elle, la nouvelle BMW série 1 trace une nouvelle ligne de raffinement automobile. Destinée à une clientèle plutôt jeune, cette voiture saura rendre heureux son propriétaire.

Partage sur Twitter Partage sur Facebook Partage sur Google Plus Commenter Version imprimable Envoyer par email à un ami

Commentaires (1 posté) :

1 - Kas - France
      Le 15/02/2017
Combien de temps pr disponible pr 114i merci
Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2015 Melo Media Eurl
Nos portails : MobileAlgerie.com : Le portail de l'actulité des nouvelles technologies en Algérie | www.auto-utilitaire.com
Site partenaire : forumdz.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology