95.392 opérations de contrôles des services de police

2446

Pour lutter contre l’insécurité routière, il est nécessaire de renforcer les mesures de sécurité, dans ce cadre, les services de la Direction Générale de la Sûreté Nationale ont effectué durant le premier trimestre de l’année en cours 95.392 opérations de contrôles, sur l’étendue du territoire national (zone intra muros).

Durant cette période, les services de police chargés de la régulation et la prévention routière ont établi 2268 infractions de coordination, 9102 amendes forfaitaires, et relevé 7014 délits routiers.
A l’issue de ces contrôles, il a été procédé à la mise en fourrière de 1955 véhicules et au retrait de 10915 permis de conduire.

Lors de cette même période, il a été enregistré 4241 accidents de la circulation routière, 4786 blessés et 149 personnes décédées des suites de ces accidents.
Bien que le nombre des morts a baissé de moins de vingt (20) victimes par rapport au premier trimestre 2010, il reste que le facteur humain est toujours derrière cette hécatombe avec 93.89 %, suivi par le facteur état de véhicule (03.91%) et enfin le facteur route et environnement (2.20%). 

Quelques conseils utiles pour les usagers de la route

Un bon conducteur est celui qui applique le code de la route et qui respecte les autres usagers de la route. Pour cela, l’automobiliste doit respecter ce qui suit :

-La priorité à droite,
-Utiliser les clignotants sans pour autant croire qu’il s’agit d’une priorité de passage, un clignotant signale le changement de direction ou de la voie seulement.
-Conservez une distance de sécurité suffisante avec le véhicule qui vous précède.
-Avant de s’arrêter, il faut voir si l’arrêt ne gêne pas les autres usagers même chose pour le stationnement et ne pas rouler en plein phares qui éblouissent et empêche les automobilistes d’évaluer correctement votre vitesse.
-Ne pas stationner au sens inverse de la chaussée et ne pas omettre d’actionner les feux de position en position d’arrêt. (Le soir).

Pour leur part, les piétons devront marcher sur les trottoirs, traverser sur les passages piétons et respecter les automobilistes. Ils traverseront au signal de l’agent chargé de la circulation. Les parents doivent surveiller et accompagner les enfants pour traverser la chaussée, car un enfant met 3 à 4 secondes à distinguer entre un véhicule à l’arrêt et d’un véhicule en mouvement, contre une demi-seconde pour un adulte.
-Les adultes doivent apprendre les dangers de la route aux enfants.