Industrie automobile : quatre constructeurs ont manifesté leur souhait d’investir en Algérie

132

Le marché automobile algérien en crise depuis plusieurs années, pourrait se libérer avec notamment la volonté du gouvernement algérien de créer une vraie industrie de montage automobile plus stricte. Ainsi, on y apprend que quatre constructeurs internationaux sont prêts à investir en Algérie.

Bloqué depuis plusieurs années avec notamment la suspension des importations et des usines de montage automobile, la situation du marché national algérien de voitures pourrait toutefois prochainement se libérer, avec la volonté du gouvernement d’installer des usines de montage, avec des conditions plus strictes.

Dans cet optique, Adel Bensaci, président du Conseil National Consultatif de la Petite et la Moyenne Entreprise CNCPME, a déclaré auprès d’Echoroukonline que 4 constructeurs automobiles asiatiques et européens, ont manifesté leur intérêt à investir sur le marché algérien. Affaire à suivre.