Automobile Algérie : du nouveau pour l’usine de Fiat et Renault

147

L’usine de Fiat en Algérie apporte son lot de nouvelles informations grâce à l’intervention sur la chaine d’ECHOUROUK News, de Mohamed Djebili, directeur des industries sidérurgiques, mécaniques, aéronautiques et navales au ministère de l’Industrie. Il a également évoqué le cas de Renault Algérie.

Le constructeur italien devrait commercialiser ses premiers véhicules dés le mois de décembre 2023 comme l’a indiqué Mohamed Djebili, directeur des industries sidérurgiques, mécaniques, aéronautiques et navales au ministère, qui a déclaré auprès de la Chaine Echourouk News : « Le constructeur italien Fiat s’est engagé à commercialiser la première voiture construite en Algérie à partir du mois de décembre 2023 ».

L’intervenant a également tenu à préciser qu’en Algérie, Fiat va assembler quatre modèles de voitures dont un utilitaire léger. Appartenant au groupe Stellantis, rien n’empêchera d’un point de vue juridique d’autres marques du même groupe comme Peugeot et Citroën d’être produites dans l’usine de Fiat.

Se basant sur le nouveau cahier des charges, Mohamed Djebili a indiqué, que le gouvernement ne sera pas regardant sur le taux d’intégration durant les 24 premiers mois après l’obtention de l’agrément. L’usine algérienne de la marque Fiat commencera l’activité avec une capacité de 60 000 voitures par an à partir de la première année et atteindra à terme 90 000 unités.  

Aussi, il est utile de préciser que Renault aussi devrait faire son grand retour en Algérie, puisqu’il s’inscrit dans le cadre des nouvelles règles fixées par le gouvernement algérien en passant du montage à la construction. L’intervenant a indiqué que la capacité de production de Renault est estimée à 75000 véhicules par an.