Chery Automobile : La fin de l’importation en 2024 marque l’avènement de l’industrie automobile

288

Chery, le constructeur automobile chinois a amorcé une arrivée remarquée sur le marché automobile algérien et a annoncé son intention de rapidement passer du stade de l’importation à celui du montage en Algérie.

En conformité avec les exigences du cahier des charges, les marques automobiles ayant reçu l’agrément pour l’importation de véhicules doivent également se lancer dans des activités industrielles. Selon les responsables de Chery, l’année 2024 marquera la dernière période d’importation, laissant place à l’implantation d’une usine d’assemblage.

Les objectifs affichés pour cette première année sont ambitieux : assembler 24 000 unités localement avec trois modèles (Tiggo 2 ,Tiggo 4 et Arrizo 5), pour atteindre un volume de 100 000 unités dans les trois années à venir. Cette transition vers la production locale devrait engendrer la création de pas moins de 600 emplois.

Chery est envisagé en Algérie grâce à un partenariat stratégique avec le distributeur Auto Leader Company, détenant 65 % des parts, les 35 % restants étant détenus par le partenaire chinois. Pour l’année 2023, un total de 10 000 véhicules ont été importés, conformément au quota autorisé par les autorités locales. Pour l’année 2024, 60 000 unités seront importées et réparties à travers un réseau de 32 agents distributeurs.

Découvrez ( ICI ) la liste et les tarifs des modèles Chery disponibles en Algérie.