Dieselgate : après Renault c’est autour de Peugeot et Citroën d’être mis en examen

41

Quelques jours après Renault, c’est autour de Peugeot et Citroën d’être mis en examen en France dans l’affaire du Dieselgate.

L’affaire du dieselgate qui secoué le groupe Volkswagen a éclaté en 2015 et n’en finit pas de faire parler d’elle. En effet, quelques jours après Renault, c’est désormais autour de Peugeot et Citroën d’être mis en examen en France pour « des allégations de faits de tromperie portant sur la vente de véhicules diesel Euro 5 intervenue en France entre 2009 et 2015 ».

Cette décision intervient ainsi après que la commission Royal a effectué des tests sur un échantillon de véhicules à moteur diesel. Pour la plupart des marques, des écarts d’émissions polluantes très importants entre l’homologation et les conditions réelles avaient été constatés ce qui avait amené à l’ouverture de plusieurs informations judiciaires pour tromperie.

Dans la foulée, Peugeot à l’instar de Renault a annoncé que cette mise en examen permettra au moins l’accès à l’enquête ce qui lui permettra « de se défendre contre des allégations qui n’ont pas encore été discutées dans le cadre d’une procédure contradictoire ». Affaire à suivre.