Importation de véhicules d’occasion -3 ans (Essence) au menu du conseil des ministres

89

Le dimanche prochain se tiendra le conseil des ministres avec à la clé l’adoption de la loi de finance 2020, qui comporte la mesure du ministère du commerce, celle d’autoriser le retour de l’importation de véhicules d’occasion de moins de 3 ans, exclusivement à moteur essence. Invité à l’émission « L’invité de la rédaction » de la […]

Le dimanche prochain se tiendra le conseil des ministres avec à la clé l’adoption de la loi de finance 2020, qui comporte la mesure du ministère du commerce, celle d’autoriser le retour de l’importation de véhicules d’occasion de moins de 3 ans, exclusivement à moteur essence.

Invité à l’émission « L’invité de la rédaction » de la radio chaîne 3, le Ministre du Commerce, Saïd Djellab a confirmé le retour de l’importation de véhicules d’occasion de moins de 3 ans, équipés d’un moteur essence, ce qui permettra selon lui de réguler les prix des véhicules assemblés en Algérie qui reste très chers malgré les innombrables avantages accordés aux industriels qui se sont lancés dans le montage automobile.

Saïd Djellab a reconnu par ailleurs l’erreur du gouvernement d’interdire l’importation des véhicules de moins de 3 ans pour permettre aux industriels de se lancer dans le produit made in bladi. Il a toutefois indiqué que des opérations d’importation de voitures neuves ont eu lieu d’une manière individuelle par des privés pour un montant de 600 millions de dollars.

Cette nouvelle mesure permettra selon le ministre d’offrir l’opportunité aux Algériens d’acquérir un véhicule avec des prix abordables, tant que la demande reste forte et les prix des véhicules en Algérie reste fortement élevés.