Lancement de la 1ére tranche de dédoublement sur le tronçon Ghardaïa-Laghouat

3080

Les travaux de la première tranche du projet de dédoublement et de modernisation de la route nationale une (RN 1), sur le tronçon reliant les wilayas de Ghardaïa et Laghouat, ont été lancés samedi, à la sortie nord de la vallée du M'Zab.

Les travaux, qui portent sur une distance de 20 km entre l’entrée nord de Ghardaïa et la localité de Berriane, pour un montant de plus 1,5 milliard de dinars, ont été confiés à quatre entreprises pour être fin prêts dans une période maximale de dix mois, signale le directeur des travaux publics (DTP) de Ghardaïa.

S’inscrivant dans la stratégie de réalisation d’une voie expresse reliant  Alger à la ville nouvelle d’El-Menea sur le tracé de la RN 1, prévue dans le schéma national d’aménagement du territoire, ce projet portera principalement  sur l’élargissement, la modernisation et le renforcement de l’axe de la RN 1,  en vue de sa mise en adéquation avec le flux croissant et ininterrompu de la  circulation routière entre le nord et le sud, a indiqué à l’APS le DTP de  Ghardaïa.         

Les travaux de dédoublement permettront également d’éliminer l’ensemble des virages dangereux et les points noirs à l’origine d’accidents de circulation existants sur le tracé de la RN1, ainsi que de réduire les coûts des opérations d’entretien onéreux sur l’axe routier, a-t-il ajouté.

Les travaux de cette première tranche de 20 km, qui génèrent la création de plus de 300 postes d’emplois directs, seront suivis par le lancement au début de l’année 2012 d’une deuxième tranche de 32 Km sur l’itinéraire Ghardaïa-Berriane pour un montant de 3 milliards de dinars afin d’assurer la jonction routière sur près de 100 km avec les limites territoriales de la wilaya avec celle de Laghouat, a fait savoir le même responsable.

« L’élargissement et le dédoublement du tronçon de la route entre Ghardaïa et Berriane vont permettre d’augmenter la capacité de fluidité de la route, de réduire le temps de liaison entre les pôles urbains de Berriane, Oued N’chou et la vallée du M’Zab et d’encourager l’investissement dans l’agriculture, l’habitat et l’industrie sur cet axe important de la région de Ghardaïa », a-t-il expliqué.

L’importance économique et stratégique du projet de dédoublement de la RN1 n’est plus à démontrer d’autant plus que le tronçon de la RN1 traversant la wilaya de Ghardaïa est l’épine dorsale du réseau routier national reliant le nord et le sud du pays, estime le DTP de Ghardaïa.
Le secteur des travaux publics dans cette wilaya a bénéficié de 16 milliards de dinars, sur différents programmes entre 2005-2010, pour la maintenance et le renforcement de 600 km de routes se trouvant sur le territoire de la wilaya.