Le projet de décret du permis à point finalisé

3409

Le ministre des transports, M. Amar Tou, a annoncé jeudi que le projet de décret portant application du permis à points est finalisé, et sera présenté prochainement au gouvernement. "Avec ce nouveau système de notation, l'Algérie sera au niveau des autres pays développés", a précisé le ministre au cours d'une séance de questions orales au Conseil de la nation.

M. Tou a évoqué, dans ce cadre, la nécessité de juguler le nombre  d’accidents de la route, qui a fortement augmenté au premier trimestre 2011 par rapport à la même période de 2010.         

Selon un bilan de la Gendarmerie nationale présenté en avril dernier,  758 personnes sont mortes et 8412 autres ont été blessées dans 4906  accidents de la circulation survenus à travers le territoire national durant  les trois premiers mois de l’année en cours. Par rapport au premier trimestre 2010, le nombre de décès a augmenté  de 143 (+23,25 %), celui des blessés de 2138 (+34,08 %) et celui des accidents  de 1248 (+34,12 %). Si cette cadence (de victimes) continue,  »le nombre de victimes va  atteindre le seuil de 2009 », avant l’application du nouveau code de la route, a précisé M. Tou.                 

M. Amar Tou a indiqué par ailleurs que son secteur comptait élaborer  à moyen terme 50 plans de circulation dans autant de villes algériennes pour  adapter le mobilier urbain au trafic de véhicules et moderniser le transport  en milieu urbain. « Nous comptons arriver, à moyen terme, à l’élaboration de 50 plans de  circulation dans les plus grandes villes d’Algérie avec une particularité qui  sera accordée pour Alger, Oran et Constantine », a indiqué le ministre en marge  d’une séance de questions orales au Conseil de la nation. Ce projet « prévu par la loi de Finances pour 2010, prévoit 50 plans  pour 50 grandes villes algériennes », a ajouté le ministre en soulignant que  l’Agence spatiale algérienne (ASAL) est chargée de la réalisation des cartes de ces agglomérations.         

Le ministre a indiqué que la carte concernant la ville d’Oran est achevée,  alors que celles d’Alger et de Constantine sont en cours de réalisation. Selon M. Tou, ces cartes permettront à des spécialistes nationaux et  étrangers d’élaborer des plans de transports modernes. En attendant ces nouveaux plans, dont la réalisation « va prendre beaucoup  de temps », selon lui, le secteur continuera à améliorer les plans existants.