Le projet intéresse les Qataris

3675

Le projet de fabrication de véhicules en Algérie en partenariat avec le constructeur allemand Volkswagen est "en train d'avancer" et suscite l'intérêt d'un fonds d'investissement qatari, a annoncé mercredi à Alger le ministre de l'Industrie, de la PME et de la Promotion de l'investissement, M. Mohamed Benmeradi.

« C’est un  projet qui est en train d’avancer et commence à avoir ses contours », a expliqué M. Benmeradi à l’APS. « Nous avons longuement discuté avec les responsables de Volkswagen et nous leur avons remis des documents comportant la vision de l’Algérie sur le   projet », a-t-il ajouté.          

Selon lui, un fonds d’investissement qatari, déjà actionnaire dans le capital de Volkswagen, « pourrait prendre part à ce projet de construction de   voitures en Algérie ». Comme c’est le cas pour les négociations avec le constructeur automobile français Renault, l’Algérie a souligné aux responsables allemands l’importance  qu’elle accorde à l’intégration des sous-traitants nationaux dans tout projet de partenariat.          

M. Benmeradi a précisé, dans ce sens, que les taux d’intégration de la sous-traitance nationale dans les projets de partenariat seront « très faibles » au démarrage des projets, « mais vont augmenter avec le temps ». « Nous avons déjà localisé quelques sous-traitants algériens, spécialisés dans la fabrication de vitres et de câbles automobiles, afin de les accompagner  à se mettre à niveau et pouvoir ainsi participer aux projets de partenariat dans la filière automobile », a-t-il encore ajouté.