Les concessionnaires Algériens n'importeront pas de voitures : 2017, une année ''officiellement'' blanche

2159

Sans surprise, l'année 2017 est donc une année blanche pour les importations automobiles. En effet, le ministre de l'industrie a confirmé aujourd'hui qu'aucune licence ne sera octroyée aux concessionnaires pour importer des voitures neuves.

Comme annoncé dans nos colonnes à plusieurs reprises, l’Algérie n’importera pas de voitures cette année. Le ministre du commerce M.Mohamed Benmeradi a confirmé aujourd’hui à Alger que le gouvernement n’autorisera pas d’importations automobiles et ce jusqu’à la fin de l’année.

Pour l’année 2018, il affirme qu’une commission est déjà en place pour préparer les licences d’importations et désigner les concessionnaires concernés.

Pour rappel, L’AC2A a adressé il y a quelques jours un courrier aux ministres du commerce d’une part et de l’industrie d’autre part afin de tirer la sonnette d’alarme quant aux entreprises qui plongent dans une situation précaire inédite à cause de cette interdiction d’importation.