Marché automobile : Retour au montage automobile ?

1562

Selon le site internet TSA, il semblerait que le gouvernement a remis sur la table la réactivation du montage automobile en Algérie. En effet, selon une source proche du dossier, il semblerait que le nouveau ministre de l’industrie Mohamed Bacha, « a décidé de revoir tout ce qui a été mis en place, dans ce domaine, par son prédécesseur ».

En effet, la même source avance que les agréments provisoires délivrés par le ministère de l’Industrie ont été annulés ! Pour le moment, il est à rappeler qu’une décision officielle n’a été annoncé par la tutelle mais le retour de l’activité de montage automobile suspendue semble être la piste la plus en vue pour le nouveau ministre de l’industrie, dans un souci premier, celui de préserver les emplois créés.

Il est à rappeler aussi que le processus d’octroi d’agrément aux nouveaux concessionnaires a été mis entre parenthèse suite aux instructions du président de la république lors du Conseil des ministres du 28 février dernier dans lesquelles il a demandé d’assainir la situation du secteur au ministère de l’Industrie.

Selon la source de TSA, « Il est impossible, alors que nous avons 40 milliards de dollars de réserves de change, d’importer des produits finis » qui ajoute que « Des agréments devraient être donnés (à des opérateurs) pour sauvegarder les postes de travail. »

L’imbroglio semble ainsi entier concernant le secteur de l’automobile en Algérie. Le gouvernement Algérien est incapable de tracer une stratégie à long terme concernant ce dossier qui semble jusqu’à présent se suffire de déclarations, souvent contradictoires, qui traitent l’urgence.