Petite mais plaisante

7910

S’il y a un véhicule qui peut vraiment faire l’affaire dans notre capitale et les zones urbaines de notre pays, c’est bien la petite citadine Ford KA commercialisée depuis quelques mois Chez Elsecom Ford. Très appréciée lors de dernier salon international de l’automobile d’Alger, la petite citadine de la marque à l’Ovale Bleu a déjà séduit plus d’un.

Petite et dynamique, la nouvelle Ford KA a été conçue sur la plateforme commune des Fiat Panda et Fiat 500 dans le cadre d’un partenariat avec Fiat. C’est ainsi que la Ford KA a repris plusieurs éléments à la petite italienne visible dans l’habitacle mais aussi la motorisation. Nouveau modèle de la gamme Ford Algérie, la KA arbore la nouvelle identité visuelle de la marque qui s’appuie sur des technologies de pointes  innovantes. Célèbre, la KA a été vendue à plus de 1,5 millions d’unités depuis son lancement en 1996, pour la première génération. 

Design externe
La nouvelle Ford KA est désormais disponible au niveau de tout le réseau Elsecom Motors avec le modèle 3 portes et en une seule finition Titanium. La face avant dynamique et pointue nous fait rappeler celle de sa grande sœur Fiesta qui fait toujours ses preuves à travers les marchés du monde. La KA présente une bouche béante en forme d’un grand sourire sous l’enseigne bleu de la marque et des projecteurs étirés en forme d’amendes alors que le capot tombant a été dessiné pour appuyer la ligne fluide du véhicule à l’esprit agressif.

Comme tout nouveau modèle Ford, la petite KA se base sur la méthodologie esthétique de la marque sous l’appellation de Kinetic Design, lancé avec la production de la Mondeo. A l’arrière, les optiques aussi en forme d’amendes sont dessinés pour ne faire qu’un avec la portière du coffre qui se voit apposer au milieu le beau logo de la marque.  

Intérieur
La nouvelle Ka qui se veut plus dynamique, sera très appréciée par les personnes à taille moyenne mais pour ceux qui mesures plus de 1,85 cm, ils seront un peu à l’étroit. Le conducteur sera ravi de trouver une conduite une peu surélevée comparativement à l’italienne (Fiat 500) en sus du levier de vitesse placé prés du volant. Un volant trois branches dont une partie arborant une couleur blanche. Les sièges sont confortables par leur nature moelleuse. Globalement, le design de l’habitacle de la Ford KA reste très original.

La planche de bord est plus agréable au regard, cousue de plastiques adoucis, tandis que la console centrale qui est bien placée faite de métal rend ainsi l’intérieur plus sécurisant. Le tableau de bord est plus dynamique. Ce qui est cependant regrettable c’est l’absence d’emplacement des espaces dédiées au rangement, si ce n’est la boite à gants ou les espaces de rangement au niveau des portières avant.

Conduite 
La conduite avec la nouvelle KA nous fait étrangement rappeler celle de sa concurrente directe la Fiat 500, normal puisqu’elles possèdent une plateforme commune. En matière de comportement routier, la « jeune américaine » est stable et correcte en milieu urbain et l’équilibre est au rendez-vous, mais pas trop sur autoroute, certainement elle n’aime pas ce genre d’itinéraire et ne peux aller au-delà de 155 km/h. Très confortable avec sa boite de vitesses placée juste sous la console centrale (comme dans la Fiat 500), la voiture dont les cibles sont les jeunes et les femmes, se veut être maniable, sympathique et facile à vivre. Ce qui est certain également c’est qu’on est à l’aise sur les routes urbaines.
 
Parmi les plus petits gabarits sur le marché avec ses 3.62 m de long, 1.66 m de large et 1.51 m de haut, la Ford KA est réellement un véhicule urbain qui n’a pas besoin de grand chose pour se faufiler dans les ruelles d’Alger ou d’un grand rayon de braquage pour contourner ces mêmes ruelles, très étroites. Les femmes fans des petites citadines trouveront certainement leur compte et n’auront pas de difficultés pour stationner cette américaine qui propose un coffre d’un volume global de 224 dm3 pas adaptée donc aux grands voyages avec de volumineuses valises.

Sécurité
Certes cette petite citadine de Ford est d’un gabarit qui marque les esprits et accentue ce sentiment grâce aux éléments de sécurité dont elle dispose à l’image de l’efficacité de son système de freinage. Sa conduite s’avère précise dans les virages grâce à sa direction assistée qui procure équilibre et agilité au véhicule dont le châssis est bien rigoureux. Le sentiment de sécurité est plus profond lorsqu’on sait qu’elle est dotée de l’ABS, de l’EBD, des airbags frontaux conducteur et passager et deux autres latéraux. 

Equipements
Côté équipements, la Ford KA dispose d’un lot assez appréciable d’éléments qui rendent la conduite agréable. On y trouve la direction assistée électrique, l’air conditionné, lève-vitres électriques avant, un ordinateur de bord, la radio CD MP3 avec 6 HP, les projecteurs antibrouillard, les jantes en alliage 15 », volant gainé cuir, dossiers de banquette arrière rabattables siège conducteur réglable, prise Jack, vitres surteintées à l’arrière, colonne de direction réglable en inclinaison, fixations de siège enfant ISOFIX, et prise électrique pour accessoires 12 V, ainsi que des feux de détresse en cas de freinage d’urgence.

Motorisation
Le moteur de notre modèle d’essai est le 1.2 litres essence d’origine Fiat de 69 ch à 5500 tr/mn pour un couple de 102 Nm dès 3000 tr/mn. On n’avait pas le choix pour la motorisation pour notre essai dans la mesure où Ford Algérie ne propose que cette motorisation. Certes, le moteur en réalité n’est pas une foudre de guerre mais il est très utile dans la zone urbaine pour faire la navette entre le boulot et la maison.

La boite de vitesses manuelle bien étagée et précise apporte sa contribution dans la bonne tenue de route. Pour une petite citadine dont le terrain de prédilection est les ruelles et la zone urbaine.

Coté tarif, la Ford KA (Titanium) est proposée dans le réseau Elsecom Motors est de 1.199.000 (TVN incluse).