Renault annonce la suppression de 2500 emplois en France

37

Dans son plan de restructuration, le constructeur français Renault va en accord avec deux syndicats pour supprimer 2500 emplois. Parmi eux, 1900 sont des départs volontaires.

La direction de Renault annonce avoir trouvé un accord avec les organisations syndicales CFE-CGC et Force Ouvrière obtenant ainsi la majorité pour pouvoir procéder à la suppression de 2500 emplois. Toutefois, le losange laisse toujours ouverte la porte des négociations avec les autres syndicats.

A noter que sur les 2500 emplois, 600 sont déjà validés cette année et que les 1900 se feront sous forme de départs volontaires. Ces suppressions d’emplois font partie pour rappel du plan de restructuration de Renault visant à économiser plus de 2 milliards d’euros en trois ans incluant la suppression de 15 000 emplois à travers le monde.