15 millions de véhicules contrôlés depuis 2003

2724

Quinze millions de véhicules ont été contrôlés depuis 2003 par l'Etablissement national de contrôle technique automobile (Enacta) à travers le territoire national, a indiqué jeudi à Alger le directeur général de cet établissement, M. Abdellah LEGHRIB.

Les 300 agences opérationnelles de l’Enacta ont effectué « quinze millions  de contrôles de 2003 à ce jour », a déclaré M. LEGHRIB, lors de l’atelier sous  régional sur la pollution de l’air en milieu urbain par les transports, organisé  mercredi et jeudi à Alger.         

Ces contrôles ont impliqué l’immobilisation de plus de 200.000 véhicules  et la soumission à contre visite de près de 500.000 véhicules dont un tiers  (1/3) pour des défauts en rapport avec leurs niveaux de pollution jugés excessifs,  a-t-il précisé.         

Le directeur général de l’Enacta a mis en exergue, à cette occasion,  l’impact du contrôle technique automobile sur la réduction des émissions des  effluents gazeux. « Il s’agit de mettre hors d’état de nuire autant de véhicules qui constituent  des générateurs de pollution pour les personnes et l’environnement », a-t-il  expliqué.         

Outre la lutte contre les accidents de la route, le contrôle technique  vise également à réduire la pollution par les mesures de contrôle du niveau  de rejet des fumées et des gaz à travers l’utilisation d’équipements appropriés,  a ajouté M. LEGHRIB. L’objectif de ces mesures est de neutraliser les véhicules dépassant  les seuils limites prescrits par la réglementation en vigueur, a-t-il indiqué,  mettant en avant le fait que la pollution de l’environnement est devenue par  la force des choses « l’affaire de tous » et appelle à un changement dans le  comportement de tout un chacun.