3935 infractions liées au non-respect du feu rouge

2517

3935 infractions ont été enregistrées à l’échelle nationale en matière de non-respect du feu rouge durant les quatre premiers mois de l’année 2013, selon les chiffres communiqués par la cellule de presse de la direction générale de la sureté nationale (DGSN).

Selon un communiqué de la DGSN, 1793 infractions ont été enregistrées en 2012 durant cette même période (+2142).

Le commissaire divisionnaire Djilali Boudalia, directeur de la cellule de communication et des relations publiques à la DGSN a rappelé que le dépassement de la signalisation du feu rouge est une infraction du 4ème degré selon la nomenclature des infractions du code de la route, soulignant que son non-respect conduit toujours à des préjudices physiques pouvant aboutir à des handicaps durables.

Pour réduire les infractions liées au non-respect du feu rouge, il a été introduit certains amendements intelligents dans les appareils électroniques implantés dans les carrefours routiers qui préviennent les conducteurs de tout dépassement, a-t-il indiqué.

Le commissaire divisionnaire a ajouté que la sureté nationale n’est pas tolérante envers les auteurs d’infractions de dépassement de feu rouge, puisqu’ils sont passibles de retrait du permis de conduire, et d’une amende de 4.000 DA, pouvant augmenter à 6.000 DA si elle n’est pas payée à temps, le dossier du contrevenant étant également envoyé au tribunal s’il commet un préjudice physique.