Accord sur le Brexit : les constructeurs respirent enfin

32

Les constructeurs automobiles européens sont soulagés d’apprendre qu’il n’y aura pas de Brexit sans accord ce qui leur permet ainsi d’éviter des contraintes financières immenses.

Gros soulagement dans le domaine automobile après que l’Union Européenne et le Royaume-Uni ont fini par conclure un accord commercial à peine quelques jours de la sortie définitive de la Grande Bretagne de l’UE. Les constructeurs installés ou ayant des intérêts en Angleterre respirent enfin. « L’impact d’un Brexit sans accord sur l’industrie automobile européenne aurait été tout simplement dévastateur. » a déclaré Eric-Mark Huitem, directeur général de l’ACEA.

Les constructeurs britanniques sont encore plus soulagés puisqu’ils éviteront ainsi de lourdes taxes en Europe ce qui les aurait lourdement impactés dans la concurrence sur le vieux continent un des plus importants marchés automobiles mondiaux. L’accord signé stipule simplement que le commerce de marchandises se fera sans taxes d’importation/exportation ou respect des contingents. L’accord prendra effet à partir du 1er janvier 2021.