Automobile : 37 demandes déposées pour obtenir une autorisation préalable d’importation

138

Après le lancement par le Ministère de l’Industrie et des Mines de la plateforme numérique de réception des demandes d’agrément pour exercer les activités de concessionnaire et de construction de véhicules, pas moins de 172 comptes ont été enregistrés créés par des opérateurs économiques avec 37 demandes pour obtenir une autorisation préalable.

Lancée en fin novembre dernier, la plateforme numérique de réception des demandes d’agrément à déjà enregistrée au 7 décembre dernier 37 demandes pour obtenir une autorisation préalable, dont 21 demandes concernant l’activité des concessionnaires des véhicules neufs, 13 demandes d’importation des engins et 3 demandes relatives à l’activité de fabrication des véhicules, selon les données du ministre.

Quant à la date d’entrée de la première voiture importée en Algérie, le Ministre de l’Industrie et des mines Ahmed Zeghdar à rappeler lors d’une récente déclaration que la durée maximale de l’étude du dossier par la commission technique et l’octroi de l’agrément est fixée à deux mois, à partir de la date de l’obtention de l’accusé de réception du dépôt de la demande d’agrément. Dès la délivrance de l’agrément, « les choses seront entre les mains du concessionnaire pour engager les procédures d’importation ».

Répondant à une question sur les installations relatives à la recharge des voitures électriques, M. Zaghdar a fait savoir que la réalisation de ce type de structures dépendait des opérateurs économiques publics et privés, soulignant que son ministère a constaté « la volonté de plusieurs investisseurs pour établir des bornes de recharge électrique parallèlement à l’intégration de voitures roulant à l’énergie propre ».