Automobile Algérie : la Banque BNA dévoile ses conditions pour la formule crédit islamique

137

Après avoir annoncé le lancement du crédit islamique pour l’acquisition de véhicules, la Banque Nationale d’Algérie (BNA) a donné les détails et les conditions de ventes de cette formule crédit « Halal ».

Après plusieurs années de stagnation, le marché automobile algérien sera relancé avec les annonces des autorités qui se sont multipliées en fin d’année dernière. C’est ainsi naturellement que les institutions financières ont pris les devants pour accompagner les consommateurs dans l’achat de véhicules.

En effet, la Banque Nationale d’Algérie (BNA), a annoncé y’a quelques semaines, qu’elle proposerait des crédits avec la formule islamique « Halal ». Dans cet optique, la BNA vient de révéler les conditions d’octroi de ce crédit islamique, qui intervient après l’obtention d’une licence du Conseil islamique suprême, ainsi que de la Banque d’Algérie.

C’est en marge d’une journée d’information sur la loi de finances 2023, que Amina Othmnia, responsable du département bancaire à la BNA, a expliqué que sa banque fixait des conditions pour cette formule islamique. Elle explique que le taux de financement atteindra 85% de la valeur de la voiture, avec une période de remboursement qui s’étalera sur 5 ans maximum. La responsable explique également que l’acquéreur doit avoir des revenus réguliers et le prouver.