Automobile Algérie : l’Allemagne s’intéresse au montage de voiture

69

Avec le nouveau projet de montage automobile, l’Algérie semble intéresser de plus en plus de constructeurs automobiles mondiaux pour l’installation d’une industrie locale. Ainsi après l’Italie, le Japon et la Chine, c’est autour de l’Allemagne de montrer son intérêt.

Avec la relance du marché automobile, notamment avec une nouvelle formule pour l’installation d’une vraie industrie locale automobile, plusieurs constructeurs automobiles ont manifesté un intérêt pour installer une usine en Algérie. En effet, après l’Italie, le Japon et la Chine, c’est autour de l’Allemagne de s’intéresser à investir en Algérie.

En effet, suite à la visite de Franziska Brantner, ministre adjointe au ministère allemand de l’Économie, reçue par le ministre algérien de l’industrie Ahmed Zeghdar, a affiché l’intention de son pays de collaborer avec l’Algérie dans le domaine de la construction automobile. La responsable allemande a ainsi exprimé l’intention de son pays à apporter sa contribution au développement de l’industrie mécanique, mais aussi la construction de véhicules en Algérie.

Pour le moment, Franziska Brantner, n’a pas évoqué les entreprises qui seraient intéressées à implanter leurs usines de montage de véhicules en Algérie, mais on pourrait croire que le groupe Porche SE sera l’un des premiers à faire le pas. Ce groupe pour rappel regroupe plusieurs marques du groupe Volkswagen, comme Audi Skoda, Seat et Volkswagen.