Automobile Algérie : le problème de la pièce de rechange demeure d’actualité

175

Malgré le déblocage du marché automobile algérien, la pénurie des pièces de rechange automobiles persiste toujours, avec notamment le manque de pièces d’origine et des prix qui augmentent.

Alors que le dégel du marché automobile en Algérie est acté avec le retour de certaines marques, le volet de la pièce de rechange reste quant à lui toujours bloqué, avec la rareté de ces pièces automobiles, ou elle provient de la casse ou du marché automobile et ceci avec des prix exorbitants.  

Certains automobilistes ont dû même amener eux-mêmes les pièces manquantes de leurs véhicules : « J’ai passé deux mois à chercher des injecteurs. J’ai dû les ramener de Chine par le biais d’un ami », confie un automobiliste au site TSA. La pénurie est généralisée comme l’affirme un détaillant de pièces de rechange basé à Alger : « La crise dure depuis deux ans ».

Affaire à suivre.