Usine de véhicules Fiat d’Oran : installation de trois entreprises chargées des travaux d’aménagement externe

87

Trois entreprises ont été installées mardi pour démarrer les travaux d’aménagement externe de l’usine de véhicules de la marque « Fiat » dans la zone industrielle de Tafraoui (Oran).

Le wali d’Oran, Saïd Sayoud, a supervisé l’installation de ces entreprises devant prendre en charge chacune une partie spécifique des travaux d’aménagement, selon les explications fournies sur place par la Direction de wilaya de l’urbanisme, de l’architecture et de la construction.

La première entreprise devra réaliser les travaux d’aménagement extérieurs aux abords de l’usine, sur une superficie de 40 hectares, où elle devra entreprendre les travaux d’aménagement de la route, ainsi que le raccordement de l’usine aux réseaux d’eau potable, d’assainissement et de drainage des eaux pluviales.

La deuxième entreprise s’occupera, pour sa part, des mêmes travaux sur une surface de 38 ha dans la zone d’extension de l’usine, alors que la troisième prendra en charge l’aménagement de la zone réservée à la concentration des entreprises de sous-traitance sur une superficie de 42 ha.

S’adressant aux responsables des trois entreprises, le wali d’Oran a insisté sur le nécessaire respect du délai des travaux, qui doivent être achevés dans un délai n’excédant pas six mois.

Il a, en outre, mis l’accent sur la conformité des travaux aux normes requises, soulignant que les travaux doivent être effectués en H/24 par trois équipes, afin que l’usine automobile « Fiat » puisse entrer en production dans les délais impartis.

M. Sayoud a également annoncé l’installation d’une cellule de suivi au niveau de la zone industrielle de Tafraoui, composée de différentes directions exécutives, pour veiller, sur place, à la marche des travaux et permettre de surmonter d’éventuelles difficultés.

Concernant l’usine, le chef de l’exécutif de la wilaya a indiqué que le taux d’avancement des travaux a atteint 60 % et leur rythme de réalisation est très rapide afin de les réceptionner à temps, soulignant que le projet fournira environ 3.000 emplois directs et indirects, dès sa mise en service.

Le wali d’Oran a réitéré la mobilisation de l’Etat pour la réussite de ce projet ambitieux, avant d’appeler les responsables italiens de la société à respecter l’ensemble de leurs engagements vis-à-vis des autorités algériennes, sachant que le premier véhicule de l’usine sortira avant la fin de l’année en cours.

Cet engagement a été souligné, lors de sa visite, effectuée dernièrement en Italie, en compagnie du ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun.