Automobile : vers l’annulation de la mesure de retrait du permis de conduire

40

Le ministère des Transports examine la possibilité d’abroger la mesure de retrait du permis de conduire pour certaines infractions routières en la remplaçant par des sanctions sévères, a fait savoir mardi le ministre du secteur Aissa Bekkai.

Cette mesure permettra de traiter avec « plus d’efficacité » le problème des infractions routières et d’alléger la charge administrative, a précisé le ministre lors d’une interview accordée à une chaîne de télévision privée.

Soulignant que l’examen de cette question vient suite à une proposition présentée par les services de la Gendarmerie nationale au gouvernement, prévoyant le durcissement des sanctions et l’imposition d’amendes au lieu du retrait du permis de conduire, le ministre a ajouté que cette proposition était en cours d’examen au niveau du ministère en coordination avec les services de la gendarmerie et les autres départements ministériels qui émettront aussi leur avis sur le sujet.