Dédoublement de routes à Alger: deux textes relatifs à des déclarations d’utilité publique examinés par le Gouvernement

25
En Algérie, les embouteillages sur les routes prennent des proportions alarmantes. De l’avis commun des citoyens et automobilistes, ces interminables bouchons qui bloquent la circulation routière empoisonnent la vie des algériens car ils sont devenus le plus important facteur de stress.

Le Gouvernement a entendu samedi, lors de sa réunion présidée par le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, un exposé du ministre des Travaux publics sur deux textes relatifs à des opérations de réalisation du dédoublement du chemin de wilaya (CW) reliant Heraoua à Ouled Moussa et des travaux de protection et dédoublement du CW à Draria.

Selon un communiqué des services du Premier ministère, il s’agit d’un projet de décret exécutif modifiant et complétant le décret exécutif 13-261 du 7 juillet 2013 portant déclaration d’utilité publique de l’opération relative à la réalisation du dédoublement du CW 122 reliant Heraoua à Ouled Moussa et le projet de décret exécutif portant déclaration d’utilité publique l’opération relative à la réalisation des travaux de protection et dédoublement du CW 111 Draria.

Ces deux projets de textes ont été introduits par le secteur des travaux publics dans le cadre du plan de décongestion de la capitale qui fait suite aux orientations données par M. le Président de la République, en vue de fluidifier le trafic routier à Alger, a ajouté la même source.

A l’issue de la présentation et des débats, le Premier ministre a demandé « d’intensifier le rythme de réalisation qui devra prévoir une rotation du personnel au niveau des chantiers du secteur avec une cadence des travaux de 24h/24 », a souligné le communiqué.