Algérie : vers l’assouplissement du cahier des charges des importations automobiles

74

Face à la situation de blocage du marché automobile algérien qui dure depuis quelques années déjà, le gouvernement algérien devrait annoncer des mesures d’assouplissement du cahier des charges, relatif à l’activité automobile en Algérie.

Comme on le sait, le marché de l’automobile en Algérie connait un long blocage depuis quelques années ce qui a causé la rareté des véhicules neufs et l’explosion des prix de ventes des véhicules neufs et d’occasion. Aucun agrément pour les concessionnaires n’a pour le moment été accordé par le ministère de l’industrie.

Selon plusieurs médias spécialisés, le gouvernement algérien s’apprête à annoncer l’allègement du cahier des charges concernant l’activité d’importation des véhicules neufs en Algérie. Un assouplissement qui permettrait une meilleure accessibilité pour l’obtention d’un agrément et procéder à l’importation de véhicules avant le 31 décembre prochain.

Dans le détail, le ministère de l’industrie chargé du dossier va modifier les articles du cahier des charges portant sur le régime des quotas ou les supprimer, et revoir la possibilité de permettre aux étrangers de participer à l’activité de l’importation de véhicules avec toujours la règle 49/51. L’article stipulant l’obtention d’un seul agrément et la représentation de seulement deux marques automobiles devrait être également révisé. Affaire à suivres.