Deux nouvelles lignes pour faciliter le déplacement des personnes

2288

La réalisation de deux nouvelles lignes du téléphérique de Constantine a été confiée à un groupement algéro-français, indique samedi l’Entreprise métro d’Alger (EMA) dans un avis d’attribution provisoire de marché.

Conformément aux dispositions du décret présidentiel de 2010 portant réglementation des marchés publics, l’EMA souligne qu’après évaluation des offres techniques et financières, la réalisation de deux nouvelles lignes du téléphérique de Constantine est attribuée provisoirement au groupement ERBTPH (Algérie)/Pomagalski (France).

Les travaux concernent les lignes de télécabine reliant la Gare routière à Bekira et Kerikri à Daksi, précise encore l’EMA.

Livré en juin 2008, l’actuel téléphérique de Constantine est constitué de 33 télécabines, d’une capacité de 15 places chacune.

Il relie en moins de 10 minutes, au-dessus de l’impressionnant ravin de Sidi M’cid, les 1.516 mètres qui séparent la rue Belkacem Tatache, non loin du pont suspendu, au terrain « Tennoudji » sur les hauteurs de Constantine, à proximité immédiate de la cité Emir Abdelkader.

Réalisé en une année par le groupement international Garaventa (Suisse) – Sapta (Algérie) pour une enveloppe financière de 1,10 milliard de DA, il facilite le déplacement de 100.000 habitants des quartiers Casbah, Loucif, Ziadia et Emir Abdelkader à un rythme de 495 personnes par heure.