Importation de voitures en Algérie : le ministre de l’industrie donne des précisions

87

Le ministre algérien de l’industrie Ahmed Zeghdar a pris la parole pour évoquer plusieurs points sur le dossier compliqué de l’importation de voitures neuves en Algérie notamment le nombre et les marques concernées. Voici ce qu’il faut savoir.

Après la lettre adressée au président de la république Abdelmadjid Tebboune par les concessionnaires automobiles algériens lui demandant un traitement accéléré des dossiers par la commission compétente, le ministre de l’industrie Zeghdar a pris la parole ce 07 février 2022 pour apporter des précisions sur le sujet.

En effet, le ministre a révélé que la commission concernée par l’étude des dossiers traite en 73 demandes d’agréments en cours pour exercer l’activité d’importation de voitures neuves, tandis que 46 autres ont déposé leur recours. Ahmed Zeghdar a également précisément que les conditions de l’importation automobile en Algérie sont en cours de préparation par le Gouvernement, et qu’une éventuelle publication aura lieu prochainement.

En outre, le ministre a affirmé la volonté du gouvernent algérien de fournir des efforts pour construire des véhicules en Algérie avec un taux d’intégration important en se basant sur « des mécanismes solides en coordination avec de vrais partenaires », a-t-il précisé. Affaire à suivre.