Importation de voitures en Algérie : pas de véhicules avec motorisation diesel

467

Avec la reprise des importations de voitures en Algérie après plusieurs années de blocage, les différents responsables du secteur automobiles multiplient les déclarations pour donner davantage de précisions sur le dossier.

En effet, le ministre de l’industrie, Ahmed Zeghdar, a été fortement sollicités sur plusieurs questionnements. Ainsi au lendemain de son interview auprès de l’agence de presse officielle, le responsable a été de nouveau questionné lors d’une séance plénière à l’APN (Assemblée Populaire Nationale).  

Questionné par un début concernant l’importation de voitures avec moteur de type diesel, le ministre de l’industrie, a précisé que ces véhicules ne sont pas concernés répondant même à ce député : « Vous avez vous-même adopté l’interdiction de l’importation des voitures Diesel », et a précisé que : « Seuls les autobus et certains équipements y sont autorisés ».

Concernant la construction automobile en Algérie, Ahmed Zeghdar a également annoncé qu’aucune voiture avec motorisation diesel ne sera fabriquée en Algérie en 2023. « Il n’y aura pas de véhicules diesel pour au moins les trois ans à venir ».