Importations de véhicules de moins de 3 ans : Le conseil du gouvernement réétudie la question

61

Selon le ministre de l’Industrie et des Mines, Ferhat Ait Ali le dossier des importations des véhicules de moins de 3 ans sera réexaminé par le conseil du gouvernement après que cette mesure a été gelée malgré sa publication dans la loi de Finances 2020.

Lors de sa déclaration à la Radio Nationale, le ministre de l’Industrie et des mines a indiqué que  » Dans un moyen terme (3 à 4 ans), grâce aux réformes financières et économiques (qu’engagera le gouvernement), lorsqu’on aura supprimé le marché parallèle de la devise, on pourrait réfléchir à importer des véhicules (d’occasion) avec le taux de change officiel  »

Pour Ferhat Ait Ali, le gel de l’importation des véhicules d’occasion doit être vu comme une volonté du gouvernement de « trouver une solution raisonnable pour tous », d’où, selon lui, la décision de ne pas supprimer cette disposition de la Loi de finances 2020.

Mais pour la présidence de la république, cette question revêt un caractère plus urgent que celui mis en avant par le ministre de l’industrie. En effet, la présidence a annoncé que ce dossier figure au menu du conseil des ministres sous la présidence d’Abdelmadjid Tebboune.

Pour sa part, le ministre de l’industrie Ferhat Ait Ali a indiqué que le retour de l’importation des véhicules de moins de trois ans est une revendication de « bandes organisées » qui sont derrière la campagne en faveur du retour à l’importation de ce type de véhicules. Ces bandes organisées sont presque toutes concentrées en France selon le ministre de l’industrie.