Industrie automobile en Algérie : Abdelmadjid Tebboune regrette le budget de 3 milliards de dollars « pour le gonflement des pneus »

68

Dans sa dernière sortie médiatique, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a clairement évoqué son regret du fait que l’industrie automobile en Algérie a couté trois milliards de dollars juste « pour le gonflement des pneus ».

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, s’est exprimé ce mardi 28 septembre 2021, ou il a évoqué plusieurs sujets de secteurs économiques différents, et a ainsi regretté que le budget alloué à la construction automobile en Algérie est de 3 milliards de dollars alors qu’il s’agit d’un travail de « gonflement de pneus ». C’est ce que rapporte le quotidien Ennahar.

En dévoilant ce montant de 3 milliards de dollars, le président de la république, a précisé que l’Algérie doit faire partie des pays producteurs et exportateurs, et ne surtout pas importer les choses les plus simples. Il a également apporté son soutien aux investisseurs qui se plaignent des différentes procédures administratives jugées complexes, estimant qu’aujourd’hui il n’y’a aucun justificatif pour de telles mesures.

Dans ses déclarations le chef de l’Etat a également parlé d’environnement, un sujet qu’il considère comme faisant partie des bases du développent durable appelant les citoyens à en faire un sujet prioritaire au quotidien.