La condition du ministre Karim Djoudi

9800

La question du retour ou non du crédit à la consommation, particulièrement le crédit destiné à l’acquisition de véhicules semble êtres tranché par le ministre des finances, M.Karim Djoudi.

En effet, et en réponse aux rumeurs concernant un éventuel retour du crédit à la consommation destiné à l’acquisition de véhicules, le ministre des finances l’a clairement conditionné  par la mise sur rail d’une industrie automobile nationale.

Lors de son passage sur les ondes de la radio nationale, Djoudi a clairement stipulé que le retour du crédit destiné à l’achat de véhicules est tributaire des négociations qui sont en cour entre le gouvernement Algérien et certains constructeurs automobile.

Le ministre a fait savoir que si les pourparlers aboutissent  et les projets seront réalisés, le crédit à la consommation pour l’acquisition de véhicules fabriqués en Algérie sera rétabli, avait affirmé M.Djoudi.