La Corée du Sud veut sa part du gâteau

3777

Une usine de montage de véhicules sud-coréens en Algérie pourrait voir le jour dans les prochains mois, a indiqué le ministre coréen des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, Kim Sung Hwan, sans donner plus de détails sur ce dossier, lors d’une conférence de presse animée, à Alger, conjointement avec le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci.

Le projet sera examiné entre le gouvernement de la Corée du Sud et les entreprises coréennes de l’automobile. Le dit projet sera évoqué lors de la réunion de la Commission mixte Algéro-Coréenne attendue avant la fin du premier trimestre de l’année en cours, à Alger.
 
Hyundai Motors Algérie, représentant exclusif du géant de l’automobile sud-coréen en Algérie, s’intéresse depuis quelques temps, faut-il le souligner, à un partenariat avec la Société Nationale des Véhicules Industriels (SNVI) pour le montage de camions et de bus. Hyundai Motors Algérie, a mis en place sur le marché national sa nouvelle gamme de camions légers.

Le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, qui note le partenariat «exemplaire» avec le Corée du Sud, indique qu’un fonds de coopération dans le domaine de l’industrie est finalisé entre les deux parties.