La marque chinoise FAW en vedette chez CVM Motors

9239

La marque chinoise FAW semble bien vouloir se faire une histoire en Algérie à travers son nouveau distributeur la Sarl CVM Motors, du moins c’est ce qui ressort des propos de son premier responsable. Depuis sa reprise par CVM Motors, la marque connaît une métamorphose avec l’arrivée de nouveaux modèles, de nouvelles motorisations et la mise en place d’une stratégie soutenue pour être au diapason de ce que recherche la clientèle.

CVM Motors participe au salon de l’automobile de l’Ouest avec la marque chinoise FAW et l’indienne Tata. Rencontré à cette occasion, M.Mokhtar Messellek, directeur général de CVM nous expliquera que son groupe compte développer davantage la marque FAW (marque leader en Chine), reprise sous son giron depuis prèst de six mois.

M.Messellek nous a indiqué que la gamme actuelle de FAW commercialisée par CVM Motors est composée de certains modèles déjà commercialisés par l’ancien représentant. «Nous avons préféré monter en gamme et en puissance, avec comme exemple le modèle FAW Vita en version Hatchback qui est commercialisée aujourd’hui en 1.5l essence de 75ch (euro3), équipée de la climatisation, de jantes en alliage, la direction assistée, un double airbag avant, le radar de recul… », nous a-t-il ajouté.     

Le premier responsable de CVM a insisté sur le fait que certaines voitures FAW sont équipées de moteurs d’origine Toyota et Volkswagen. «En effet, des joint-ventures ont été signées en Chine entre FAW et les deux constructeurs cités, il faut savoir que FAW fabrique des voitures Volkswagen, Audi et Toyota en Chine, ainsi nos véhicules sont équipés de ces deux motorisations selon les modèles », indiquera M.Messellek.

Sur le volet développement de la marque en Algérie, notre interlocuteur espère être présent sur l’ensemble du territoire national à travers des agents distributeurs, une tâche difficile car selon lui ce n’est pas facile de trouver des représentants sérieux et professionnels pour représenter dignement la marque. «Je dirais qu’on est optimiste dans notre tâche, déjà nous totalisons 12 agents et 5 succursales opérationnelles au niveau de Mascara, Chlef, Oran et trois autres dans l’Algérois ». Il a indiqué par ailleurs, « qu’aujourd’hui, nous essayons d’attirer de nouveaux clients, avec une gamme de véhicules touristiques et utilitaires, mais aussi avec des opérations marketing telle que l’offre du crédit fournisseur sans intérêt qui permet aux clients du segment des VP de partir avec un de nos modèles avec un crédit à hauteur de 50% du prix du véhicule échelonné sur une période de 12 mois en six tranches bimensuelles, tandis que pour les professionnels, on leur permet d’acheter un camion ou un mini truck avec un crédit fournisseur de 50% sur une durée de 18 mois. Je rappelle au passage que notre gamme de camions est équipée de motorisations euro 3 ». 

Il est utile de rappeler que la gamme FAW présente en Algérie est composée de véhicules touristiques avec comme véhicule vitrine, la  FAW « Besturn B50 » proposée en toutes options, équipée d’un bloc moteur essence 1.6l d’une puissance de 140 ch proposée au prix de 1 630 000 dinars (taxe VN de 80 000 DA non incluse).

Le second modèle est la berline « Vita », disponible en version Hatchback poussée par un bloc essence 1.3l de 80ch. Elle est proposée avec deux finitions et commercialisée à partir de 645 000 dinars TTC (taxe VN de 70 000 DA non incluse). Une seconde motorisation toujours dans le segment des Hatchback est au catalogue de CVM, le 1.5l Ess 102 ch, La Vita 1.5 Ess est présentée sous deux finitions avec un prix d’attaque de 765 000 dinars TTC, taxe VN de 70 000 DA non incluse.

Pour la version Sedan, la Vita 1.3l essence de 80ch est disponible avec deux finitions au prix de départ de 650 000 dinars (taxe VN de 70 000 DA non incluse). Quant à la version équipée du moteur essence 1.5 l de 102ch, une seule finition est à l’affiche au prix de 830 000 dinars (taxe VN de 70 000 DA non incluse).  

La gamme utilitaire disponible chez CVM Motors est composée de camions des trois segments : mini camions, camions légers et camions lourds, tous équipés de motorisations Euro 3.

Trois modèles font partie de la gamme des Mini Camions ; il s’agit du modèle plateau simple cabine, d’une charge utile de 930 kg pour un PTAC de 1815 kg dont le prix est affiché à 595 000 dinars (taxe VN de 70 000 DA non incluse), du modèle plateau double cabine d’une charge utile de 825kg (PTAC de 1815kg) au prix de 630 000 dinars TTC (taxe VN de 70 000 DA non incluse). Le troisième modèle un Container à 930 kg de charge utile (1815 kg de PTAC). Son prix de vente est de 630 000 dinars (taxe VN de 70 000 DA non incluse).    

La gamme des camions est représentée par le modèle Plateau 2.5T d’une charge utile de 1495 kg (3495 kg de PTAC). CVM Motors le commercialise au prix de 1 280 000 dinars TTC (taxe VN de 300 000 DA non incluse).

Le segment des camions lourds de la marque chinoise FAW commercialisés en Algérie est composé du camion à benne de 320 cv d’une capacité de 12 550 kg de charge utile (PTAC de 24 950 kg) au prix de 4 754 098,00 (ANDI) et 5 800 000 dinars TTC (taxe VN de 340 000 DA non incluse), du camion Malaxeur 8M3, qui offre une charge utile de 12 300kg (PTAC de 25 000 kg), il est affiché au prix ANDI de 5 590 163,93 dinars et 6 820 000 dinars TTC (taxe VN de 340 000 non incluse).

Enfin, deux tracteurs routiers complètent la gamme avec un premier en 4×2 dont la puissance du moteur est de 390ch et qui peut aller jusqu’à 34 695 kg de charge utile (PTAC de 17 990 kg). Son tarif est de 3 967 213,11 dinars (ANDI) et 4 840 000 dinars TTC (taxe VN de 340 000 dinars non incluse).

La version 6×4 est représentée par un tracteur qui dégage une puissance de 390 ch et offre une charge utile de 39 080 kg (24 995 kg de PTAC). Son prix ANDI est de l’ordre de 4 655 737,70 dinars et 5 680 000 dinars TTC (taxe VN de 340 000 DA non incluse).