L’Arabie saoudite veut se lancer dans la production de voitures électriques

25

La mobilité électrique ne semble pas avoir de limite puisque l’Arabie Saoudite un des rois du pétrole veut créer un constructeur automobile national destiné à produire des véhicules électriques.

Le segment des voitures électriques continue son incroyable croissance et semble ne pas avoir de limite. En effet, preuve à l’appui la volonté de l’Arabie Saoudite pourtant un des rois mondiaux du pétrole souhaiterait lancer une marque automobile nationale qui produira des véhicules électriques.

L’Arabie saoudite se montre même ambitieuse en ayant l’intention de lancer son premier modèle au plus tard en 2022 et ceci dans le but de minimiser la dépendance au pétrole de l’économie nationale. Toutefois, développer un véhicule électrique en si peu de temps semble mission difficile à réaliser.

Le pays du Golf a déjà fait appel à des consultants pour évaluer de la pertinence de créer une marque de véhicules électriques nationale, et selon quelles procédures. L’Arabie saoudite s’est déjà un peu avancé dans le domaine en ayant investi dans Tesla en 2018 pour revendre ses actions juste avant l’explosion boursière de la marque, et a par la suite investi 1 milliard de dollars dans la start-up Lucid Motors avec qui il envisage d’ériger une usine à Jeddah (Arabie saoudite).