Les secrets du véhicule industriel levés

5060

Quels éléments composent le moteur d’un camion poids lourds, quel système de sécurité fiable lui est adopté, comment fonctionne une boite à vitesse I-Shift ? Se sont là de nombreuses interrogations relevées lors de la journée d’information à destination de la presse, organisée par Altruck Company (filiale du Groupe Hasnaoui) distributeur Algérien de Volvo Trucks.

En présence du DG de Volvo Altruck Company, M. Marco Lenz et des représentants de la maison mère venus spécialement de Suède en l’occurrence M. Ralf Lind, Product Manager pour l’Afrique du Nord et la région Moyen Orient et Mme Birgit Sandberg, Manager Volvo Truck pour l’Algérie et la Tunisie, les ingénieurs de Altruck Company ont expliqué dans les moindres détails l’importance et le rôle de chaque pièce et éléments composant le tracteur ou le porteur Volvo Trucks.

L’exposition animée conjointement par M. Boualem Ghaleb, responsable formation au sein d’Altruck Company et M Kais Soltani, Chef de produits Volvo Altrucks pour la région Moyen Orient chacun dans son domaine de compétence, a débuté par des explications sur des généralités sur le véhicule industriel en évoquant tous les éléments à l’instar du déflecteur et le feu de gabarit en passant par la prise d’air, le réservoir de carburant, la sellette, la jupe latérale, la bavette au garde boue. Poursuivant la présentation, le représentant du concessionnaire Volvo Trucks soulignera que la chaine cinématique (colonne vertébrale du camion) se compose du moteur, de l’embrayage, de la boite à vitesse, de l’arbre de transmission, du pont-réducteur central et du moyeu.

Le moteur existe en deux types de bloc qu’adoptent les constructeurs, celui en ligne et celui en V. Contrairement à plusieurs autres manufacturiers, Volvo a opté pour le cylindre en ligne qui est « plus compacte, plus silencieux, économe et ne nécessite pas beaucoup d’entretient », selon M. Boualem Ghaleb. L’embrayage qui sépare le moteur de la boite de vitesses, est en réalité un dispositif d’accouplement temporaire entre un arbre dit moteur et la boite de vitesses. Les camions Volvo disposent d’un double embrayage qui apporte plus de sécurité.

L’autre composant de la chaine cinématique est la boite de vitesses. Actuellement plusieurs types de boites existent sur le marché mondial; il s’agit de la boite de vitesses manuelle, automatisée et automatique. Le constructeur Volvo Trucks qui est à la pointe de la technologie a opté pour la boite automatisée I-Shift, une boite à la fois robotisée et manuelle.

En effet, la boîte de vitesses robotisée I-Shift est une boîte de vitesses mécanique à engrenages parallèles à laquelle est greffée un système automatisé électrotechnique qui pilote les sélecteurs et le ou les embrayages, souvent en association avec un système hydraulique, et qui se comporte : soit en mode automatique, comme une boîte automatique changeant les rapports au moment le plus opportun, soit en mode manuel, auquel cas le conducteur peut changer de rapport  à condition que les conditions ad hoc soient réunies. « La boite manuelle appartient au domaine du passé, 95% des camions Volvo en Europe roulent en boite I-Shift, celle-ci est plus légère que la manuelle de 70 kg » a précisé M. Kais Soltani. De son coté, M.Marco Lenz a déclaré que « La boite I-Shift préserve très bien le disque d’embrayage et peut aller jusqu’à 1.000.000 de kilomètres ».

Le système de freinage est également l’un des points forts des poids lourds suédois qui représentent une référence indiscutable. Il existe deux systèmes de freinage dans les camions ; ceux à tambours et ceux à disques. Le frein à disque est plus puissant et ne peut en aucun cas être associé au système à tambour, une association qui peut engendrer un déséquilibre des roues avant et arrière. Par rapport au frein à disque caractérisé par sa progressivité, le frein à tambour a tendance à freiner en tout ou rien. Le nouveau camion Volvo est équipé de plusieurs mémoires et unités de commandes qui font du mastodonte suédois un concentré technologique de haute facture. Ces systèmes électroniques apportent aussi plus de sécurité et plus de confort aux occupants de la cabine Volvo. Chez le constructeur suédois, le système directionnel du véhicule industriel est précis et contribue à la qualité de la conduite.

Les suspensions du camion peuvent être pneumatiques ou multi-lames. Aujourd’hui, 100% des camions en Europe roulent avec des suspensions pneumatiques alors qu’en Afrique noire et en Afrique du Nord 99% des camions sont équipés de suspensions à lames. La différence entre les deux types de suspension est que le système pneumatique ne peut pas être utilisé dans les grands chantiers et dans les régions ou la route fait défaut. La suspension à lames équipe surtout les camions utilisés pour les très grandes charges.

Des camions Volvo Tracteurs et Porteurs commercialisés aux normes Euro3

Pour les types de camions commercialisés en Algérie, Altruck Company est en parfait alignement aux exigences de la législation Algérienne en proposant des camions en Euro3. L’entreprise reste prête à importer des camions en Euro 4 ou 5 si la législation l’indiquait.

Pour le type de configuration, les camions Volvo sont disponibles en tracteurs avec ses applications multiples et en porteurs. Le poids total autorisé à charge (PTAC) est comptage utilisé pour le porteur et le poids total roulant (PTRA) est pour le tracteur. Le PTAC comprend la charge maximale de marchandises (charge utile) ainsi que le poids maximal de la cabine et du chauffeur et de tous les passagers. Le PTRA est le poids du tracteur plus le poids de la remorque plus le poids de la marchandise.

La configuration des essieux pour les camions Volvo est comme telle : le 4×2 avec un pont, le 4×4 avec deux ponts, le 6×2 avec deux ponts suiveur ou pusher et le 6×4 avec deux ponts, ainsi que les configurations 6×6 et 8×4.

En matière de sécurité, un point cher à Volvo, le constructeur suédois est très strict et est leader mondial des systèmes de sécurité. Les camions Volvo sont dotés de ceintures de sécurité à trois points (invention Volvo) et le Cross Control qui est un système de régulation et de contrôle de la distance entre deux véhicules. On y trouve aussi le dispositif d’alerte à la conduite au chauffeur, en cas de détection de fatigue ou de somnolence chez le chauffeur, le système envoi des vibrations au volant puis un message parlant qui indique « il faut s’arrêter pour un break ». En plus de tout cela, les deux portières de la cabine Volvo sont capables de s’ouvrir facilement en cas d’accident sans la détruire en cas d’intervention des éléments de la protection civile. La cabine Volvo est renforcée et a subi les tests du constructeur connus pour être les plus fiables.

En plus de la présentation théorique, Altruck Company a dépêché sur place un camion de modèle FH 4X2 exposé sur l’esplanade ou une présentation pratique et minutieuse  a été donnée que se soit sur la partie extérieur du camion que dans l’habitacle où nous avons pu expérimenté la boite de vitesse I-Shift et constaté les multitudes combinaison du siège conducteur pour un maximum de confort, les  espaces de rangement, les airbags, la climatisation, le chauffage…