Loi de finances 2020: Une taxe de 6000 dinars pour les véhicules des touristes

251

Dans le cadre de la loi de finances 2020, le gouvernement veut appliquer une nouvelle taxe sur les véhicules. Celle-ci s’appliquera sur les voitures des touristes (Algériens non-résidents et étrangers) s’élevant à 6000 dinars.

Les personnes voyageant en Algérie avec leurs véhicules devront désormais payer une nouvelle taxe de 6000 dinars à leur arrivée aux ports Algériens. Cette nouvelle mesure est inscrite dans les dispositions de l’avant-projet de loi de Finances 2020 et qui a de fortes chances d’être votée.

Selon le gouvernement, les non-résidents entrant en Algérie avec un véhicule bénéficient de la subvention accordée aux carburants lors de leur séjour en Algérie ainsi que l’utilisation des infrastructures routières (sans péage ni paiement de vignette automobile). La nouvelle taxe vient donc, selon le gouvernement, afin de faire participer les touristes à l’effort de l’état pour assurer une bonne utilisation de leurs véhicules sur nos routes.

Par ailleurs, une autre taxe (de 1500 à 3000 dinars) sera ajoutée au contrat d’assurance des véhicules entrants en Algérie. Le nouveau texte de lois indique que « le montant de cette taxe n’intègre pas l’assiette de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA). Elle est collectée par les assureurs ».